Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
LA RAISON SOCIALE ET LA RAISON D'ÊTRE DE PSYCHOTHÉRA...

LA RAISON SOCIALE ET LA RAISON D'ÊTRE DE PSYCHOTHÉRAPIE VIGILANCE

Etat modifié de conscience ? : "
« Que faut-il entendre par état modifié de la conscience ? En quoi diffère-t-il de l'état altéré de conscience ? »"

Par « état modifié de conscience » (E.M.C) il faut entendre tout état mental qui présente des différences significatives par rapport à l'état d'éveil habituel et à son mode de fonctionnement caractérisé notamment par la rationalité, l'action orientée vers un objectif et le sentiment de contrôler l'activité de l'esprit. Les E.M.C comportent des différences de degré très sensibles. La rêverie et la méditation sont des E.M.C, mais aussi l'extase, l'enthousiasme, la transe et l'hypnose. Ces états sont vécus de façon spontanée comme induits par des techniques, des méthodes ou des substances hallucinogènes. Pour l'essentiel, l'expérience personnelle desdits états est incommunicable.

La modification des états de conscience fait l'objet d'études, de recherches et d'expériences poussées depuis les années 1970. Elle est l'une des caractéristiques majeures du Nouvel Âge. Dans les perspectives de la psychologie transpersonnelle, la conscience ordinaire n'est qu'un cas particulier dans un registre de possibilités immenses ; les E.M.C. ne sont pas considérés comme des désordres pathologiques mais font partie de la structure de la personnalité.
Les états modifiés de conscience assimilables ou comparables à l'hypnose obtenus par le rebirth, la respiration holotropique, la récitation de mantras, les techniques d'extase et de transe – celles du chamanisme en particulier - sont généralement au « service d'un même projet de modification du vécu » (Michel Lacroix) Pour les doctrinaires du New Age, les EMC sont destinés à favoriser « l'intériorisation du paradigme holistique » car il s'agit ni plus ni moins que de se préparer à vivre dans l'ère du Verseau et à devenir « un homme sans frontières, aux dimensions du Tout», en faisant fi des raisonnements hypothético-déductifs de la science académique, en permettant l'évasion dans le monde illimité du transpersonnel, en naviguant librement de l'atome jusqu'au cosmos tout entier et en devenant une neurone du système nerveux central de Gaïa, l'immense divinité terrestre, dont le réveil serait imminent…

L'expression « état altéré de conscience » est la traduction littérale de l'anglais « altered state of consciousness » (ASC). En France, les psychologues transpersonnels privilégient l'expression « état modifié de la conscience » afin de gommer la connotation péjorative du qualificatif « altéré » et de ne pas entretenir de confusion avec des états pathologiques ou défectueux. Pour eux, les états particuliers obtenus seraient de nature « saine » ou « normale ». Il arrive aussi que l'expression « état de conscience élargie » soit utilisée.

De nos jours, la modification des états de conscience n'est pas une donnée neutre. Elle relève le plus souvent de l'intuition,de la subjectivité et d'une intention. Elle a pour vocation d'égarer, d'endormir et d'affaiblir l'esprit critique. Dès lors, elle se prête à tous les délires, supercheries, manipulations psychologiques et assujettissements psycho-spirituels. Enfin « la sacralisation des E.M.C » par les théoriciens de l'Ere du Verseau constitue sans nul doute « une manière insidieuse de légitimer la toxicomanie ». De l'E.M.C à la secte hallucinogène ou à la spiritualité aliénante et totalitaire des mouvements appartenant à la nébuleuse du Nouvel Âge, le chemin n'est souvent pas bien long.

cf. lexique : New Age, Ere du Verseau, holisme.

Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter