Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
LA RAISON SOCIALE ET LA RAISON D'ÊTRE DE PSYCHOTHÉRA...

LA RAISON SOCIALE ET LA RAISON D'ÊTRE DE PSYCHOTHÉRAPIE VIGILANCE

Psychologue clinicien? : "
« Qu'est-ce qui caractérise le psychologue clinicien ? J'ai observé que vous utilisiez beaucoup cette appellation à Psychothérapie Vigilance. » "
La différence entre psychologue et psychologue clinicien est lié à l'obtention d'un Diplôme d'études supérieures spécialisées spécifique:

- DESS psychologie du travail : le titulaire est psychologue ;
- DESS psychologie cognitive : le titulaire est psychologue ;
- DESS psychologie clinique : le titulaire est psychologue clinicien.

Le champ clinique comprend quatorze types de Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) : DESS psychologie clinique et psychopathologie, DESS psychologie clinique enfance et adolescence, etc.… Tous ces diplômes ouvrent à la pratique de la clinique qui couvre le champ de la psychopathologie dans son ensemble de l'enfance au quatrième âge.

En principe, seuls les psychologues cliniciens travaillent dans le secteur de la santé mentale, psychiatrie, structures médico-sociales, structures socio-judiciaires (PJJ, prison, maison d'éducation spécialisée …) et seuls ceux-ci se forment ultérieurement à la psychothérapie ou à la psychanalyse. Seuls les psychologues cliniciens peuvent devenir experts près la Cour c'est-à-dire faire les expertises de victimes et des présumés coupables.

Les secteurs d'intervention des psychologues cliniciens sont vastes : hôpitaux publics et privés, IMP, associations à orientation sanitaire ou sociale, prévention comme par exemple les LEA * : intervention de prévention en zone scolaire, prévention du suicide, intervention en cas de catastrophe ou dans le secteur de la victimologie, etc.…

* LEA : lycée écoute adolescence. Les LEA sont gérés par le service de psychiatrie infanto-juvénile du secteur hospitalier psychiatrique. Les LEA sont assurés par des psychologues cliniciens de l'hôpital qui assurent une permanence hebdomadaire dans différents lycées. Il s'agit d'un point écoute. Il ne s'agit pas d'option de psychothérapie. Ils entrent dans l'axe de la prévention. Dans l'Est, les LEA sont opérationnels depuis deux ans.

Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter