Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
Nos liens...

Nos liens




 
   UNADFI - Union nationale des associations de défense des familles et des individus victimes de sectes – 1 r du Tarn 78200 Buchelay. T. 01.34.00.14.58 - www.unadfi.org - " La liberté et le respect des personnes ne peuvent être des prétextes pour abandonner les individus sans information et sans défense à des organisations spécialisées dans la mise sous dépendance dont les objectifs réels sont très éloignés de leurs thèmes de séduction. " Par arrêté du ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, en date du 22 novembre 2005, sont approuvées les modifications apportées au titre et aux statuts (1) de l'association reconnue d'utilité publique dite «Union nationale des associations pour la défense des familles et de l'individu (UNADFI)», dont le siège est à Buchelay, qui s'intitulera désormais «UNADFI (Union nationale des associations de défense des familles et de l'individu victimes de sectes)». (1) Les statuts peuvent être consultés à la préfecture du siège social.


   Régie par la loi de 1901, l’A.F.S.I a été déclarée le 25 juillet 2005, par des parents injustement accusés par leurs enfants majeurs, de maltraitance et d’abus sexuels, soi-disant survenus pendant leur petite enfance, abus dont ils n’avaient aucun souvenir auparavant et qu’ils «découvrent» 20 ou 30 ans plus tard, à la suite de séances dites de « thérapies » basées sur la recherche des souvenirs de la petite enfance. Ces thérapies particulièrement perverses entraînent la rupture totale et définitive d’avec les familles. L’AFSI se propose de venir en aide aux familles victimes de ces pseudo-thérapies, d’informer le public comme les spécialistes de la santé et les pouvoirs publics des dangers de ces procédés, d’analyser et dénoncer les pratiques en question. Adresse : A F S I - Maison des Associations du 13e - 11 rue Caillaux - 75013 Paris Téléphone : 06.81.67.10.55 Courriel: afsi.fauxsouvenirs@wanadoo.fr


   L’AIVMN, Association Internationale des Victimes de la Médecine Nouvelle Germanique (« méthode Hamer ») et des mouvements, comme la Biologie totale, qui sont issus de la théorie pseudo-scientifique du « guérisseur » allemand Ryke Geerd Hamer (rayé de l’ordre des médecins en 1986) , a pour but d’étudier cette mouvance, de réunir les informations la concernant, de renseigner le public sur les dangers que la mise en œuvre de cette doctrine fait courir au public et, le cas échéant, d’aider les particuliers et les familles confrontés à ces mouvements.


   Centre de documentation , d\'éducation et d\'action contre les manipulations mentales. 3, rue Lespagnol, 75020 Paris. T. 01.44.64.02.40 et 01.44.64.02.49 http://www.ccmm.asso.fr/ « Les croyances, si aberrantes ou bizarres qu’elles puissent paraître ne nous concernent pas. Contrevenir à ce principe mettrait gravement en danger la liberté, à laquelle nous sommes attachés de tout notre être. En revanche, des actes malfaisants appellent une réplique d’autant plus vigoureuse que, dans le cas particulier, c’est à des entreprises totalitaires que nous avons à faire ; en les combattant, nous combattons très précisément pour la liberté et la dignité de la personne humaine. » Roger Ikor (1984), prix Goncourt, fondateur du Centre de documentation, d’éducation et d’action contre les manipulations mentales en 1981.


   "La chasse aux charlatans est ouverte toute l'année mais attention, car chasser le charlatan n'est pas si simple, il s'agit d'une espèce futée, cachée sous les oripeaux de l'honnêteté, il n'est pas facile de le débusquer car il essaye au maximum de s'entourer de toute la respectabilité possible (scientifique, casuistique ou autre) afin de présenter au monde un visage franc et compétent et susciter ainsi la confiance. Son camouflage est parfois si parfait qu'il réussit à tromper le public par milliers si l'on n’y prend garde. En fait c'est presque une activité à plein temps, un éveil des sens et surtout de l'esprit critique permanent, mais il faut cependant bien prendre garde à ce que cela ne devienne pas une obsession." François Grandemange


   Le Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles (CIAOSN) est un Centre fédéral belge chargé de l'étude du phénomène des organisations sectaires nuisibles en Belgique ainsi que leurs liens internationaux. Sa création fait suite à une des recommandations de l'enquête parlementaire "visant à élaborer une politique en vue de lutter contre les pratiques illégales des sectes et le danger qu'elles représentent pour la société et pour les personnes, particulièrement les mineurs d'âge". adresse : 139, rue Haute, 1000 Bruxelles (Belgique) T. 0032 (0) 2 / 504.91.68 - Fax: 0032 (0) 2 / 513.83.94 site Internet : www.ciaosn.be courriel : info@ciaosn.be.


   Le Centre d'Information et de Prévention sur les Psychothérapies Abusives et Déviantes aborde notamment les problèmes résultant d’approches irrationnelles ou du charlatanisme. CIPPAD, Groupe Milon, 6 rue de la Roirie, 49500 Segré Courriel : cippad@unimedia.fr et 02.41.61.38.52


   La Commission nationale consultative de déontologie des psychologues (CNCDP), désormais intégrée à la Fédération française des Psychologues et de Psychologie (FFPP), donne des avis motivés sur les problèmes relatifs à la déontologie des psychologues. Le rôle de la CNCDP est purement consultatif et ses avis sont rendus sur la base des prescriptions du Code de Déontologie des Psychologues. Il est possible de consulter les avis de la CNCDP à partir de l\'Index thématique des avis de la CNCDP. Pour une étude plus approfondie, on peut consulter l’Index par éléments du code. Procédure de saisine de la CNCDP : Les psychologues, les usagers, les institutions peuvent la consulter sur simple demande écrite à l\'adresse suivante : CNCDP - BP 76 - 75261 PARIS Cedex 06


   Le Collectif Féministe Contre le Viol, créé en 1985, assure un numéro vert (Viols Femmes Informations, 0 800 05 95 95) financé par les pouvoirs publics, d\'aide, de soutien et de solidarité en direction des victimes de viols. Il anime des groupes de paroles de victimes et organise des actions de prévention dans les écoles, collèges et lycées. Il organise aussi des actions de formation auprès de tous les publics concernés par l\'accueil des victimes de viol.


   Conseil national de l’ordre des médecins - 180, boulevard Haussmann 75389 Paris. T. 01.53.89.32.00 (télécopie : 01.53.89.32.00) - http://www.conseil-national.medecin.fr - Pour le conseil départemental de l’ordre des médecins, consulter le minitel ou l’annuaire téléphonique. Le site Internet de l\'Ordre des médecins offre aux médecins et aux patients des informations régulièrement actualisées et des outils professionnels téléchargeables, tels le code de déontologie accompagné de commentaires. Il contribue ainsi à favoriser l\'accès à l\'information sur la déontologie médicale et à mettre l\'expertise de l\'institution ordinale au service du plus grand nombre. Internet complète en cela le dispositif éditorial de l\'Ordre, dans un même souci de transparence et de partage de l\'information. Ce site de référence, qui compte parmi les premiers à avoir été créés en France, enregistre depuis le début 1999 près de cent mille consultations par mois.


   La FECRIS (Fédération Européenne des Centres de Recherche et d‘Information sur le Sectarisme) a été créée le 30/6/94 à Paris à la suite du Congrès international sur le Sectarisme, à Barcelone en 1993. Il s’agit d’une association à but non lucratif de droit français. Elle se déclare par l’art. 2 de ses statuts, neutre sur les plans politique, philosophique et religieux. Ses objectifs sont, entre autres, de représenter les associations membres devant les institutions européennes dans le cadre de leurs activités d’information et de défense des individus, des familles et des sociétés démocratiques contre les agissements d’organisations sectaires nuisibles; d’alerter les instances et les institutions internationales en cas d’agissements délictueux en la matière ; de participer à l’élaboration de l’Espace judiciaire européen en la matière. http://www.fecris.org


    La FFPP rassemble les psychologues, les enseignants chercheurs et les psychologues. Ses objectifs: protéger et informer le public concernant l’usage et le mésusage de la psychologie, contribuer à la visibilité et lisibilité de la profession (qualification fondamentale, développement des études et recherches en psychologie, représentation de la profession et de la discipline auprès des autorités et des partenaires). LA FFPP regroupe des associations, syndicat de psychologue, et individuels puisque l’objectif majeur est de permettre à la profession et à la discipline de parler de la manière la plus représentative possible. Enfin, elle promeut la reconnaissance et l\'application du code de déontologie. FFPP - 92 rue du dessous des berges - 75013 PARIS - T. 01.43.47.20.75 - courriel: siege@ffpp.net - site: http://www.ffpp.net


   Le G.E.MP.P.I ou Groupe d’Etude des Mouvements de Pensée en vue de la Prévention de l’Individu est une association membre de la FECRIS (Fédération Européenne des Centres de Recherche et d‘Information sur le Sectarisme). Il publie un journal trimestriel électronique « Découvertes sur les sectes et religions » sous la direction de Didier Pachoud (N° 56 en janvier 2003).. Le Groupe ne dispose pas de site Internet. Mais on peut le joindre à l’adresse suivante : B.P. 2416 - 13215 MARSEILLE CEDEX 2 - T. 04 91 08 72 22 - courriel : gemppi@wanadoo.fr - http://www.gemppi.org - http://gemppi.monsite-orange.fr - http://gemppi2.monsite-orange.fr - http://gemppi3.monsite-orange.fr


   Marhic Renaud. New Age et pseudo-sciences Renaud Marhic est écrivain et journaliste indépendant. Après avoir observé que « l’irrationnel touche aujourd’hui tous les secteurs de la société » et que « ses prosélytes occupent largement la scène médiatique, créant une véritable indiscernabilité entre sciences et pseudo-sciences, entre faits et illusions », il a choisi d’explorer « le domaine de l\'irrationnel (pseudo-sciences, paranormal, new age, ésotérisme, sectes, etc.) sous l\'angle de l\'investigation journalistique, historique et scientifique, en privilégiant les faits sur la rhétorique. » Il a déjà publié : « L’Affaire Ummo » (LCM, 1993) ; « Enquête sur les extrémistes de l’Occulte » (L’Horizon Chimérique, 1995) ; « Sectes et mouvements initiatiques en Bretagne » (Terre de Brume, 1996) ; « Voyage au bout de la secte » (Buchet/Chastel, 1998), « Le New Age – Son histoire… ses pratiques… ses arnaques… » (Le Castor Astral, 1999) et, en collaboration, sous sa direction, avec une préface du professeur Henri Broch, « Guide critique de l’extraordinaire » (Les Arts Libéraux, 2002). http://www.marhic.fr/ courriel :renaud.marhic@wanadoo.fr


   MILDT – Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie. 7, rue Saint Georges- Paris 9e. T. 01.44.63.20.50 – Fax. 01.44.63.21.00 http://www.drogues.gouv.fr Le site est actualisé en permanence. Il se caractérise notamment par le dynamisme de sa rubrique « Questions – Réponses ». Le comité interministériel de lutte contre la drogue et la toxicomanie a pour mission de préparer les décisions du Gouvernement, tant au plan national qu'international, en ce qui concerne la lutte contre, d'une part, la production, la transformation, le transport, la revente des produits stupéfiants ainsi que les transactions financières qui s'y rapportent et, d'autre part, la consommation. Placée sous l’autorité du Premier Ministre, la mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie prépare les délibérations du comité interministériel et veille à leur exécution. Par ailleurs, elle anime et coordonne les actions des ministères compétents en particulier dans les domaines de l'observation et de la prévention de la toxicomanie, de l'accueil, des soins et de la réinsertion des toxicomanes, de la formation des personnes intervenant dans la lutte contre la drogue et la toxicomanie.


    Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires – MIVILUDES - 13, rue Vaneau – 75007 Paris. La mission a succédé à la MILS (Mission interministérielle de lutte contre les sectes) en novembre 2002. Elle est chargée entre autres : « D'observer et d'analyser le phénomène des mouvements à caractère sectaire dont les agissements sont attentatoires aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales ou constituent une menace à l'ordre public ou sont contraires aux lois et règlements » ; « De favoriser, dans le respect des libertés publiques, la coordination de l'action préventive et répressive des pouvoirs publics à l'encontre de ces agissements », et « D'informer le public sur les risques, et le cas échéant les dangers, auxquels les dérives sectaires l'exposent et de faciliter la mise en oeuvre d'actions d'aide aux victimes de ces dérives. »


   Mis à jour quotidiennement (presse, web, news…) , ce site indépendant – créé par Michaël Tussier – a pour unique but « la prévention par l’information ». Dédié à tout le public francophone afin de le « mettre en garde contre le danger que représente le phénomène des sectes », il est animé et actualisé par Mathieu Cossu depuis 1998. Véritable mine d’informations, il se décline en plusieurs rubriques – Evolution du phénomène sectaire, Manipulation mentale, Actualités diverses, Dossiers sur les divers groupes et sectes… - Mathieu Ph Cossu T. 01.39.57.77.07 - 06.60.37.77.07 - \"Pour ne pas se laisser piéger par les sectes\": http://prevensectes.com Site de verriers amateurs: http://webperso.easynet.fr/mat - courriel: mathieu.cossu@orange.fr


   Jean Brissonnet est physicien appliqué, créateur du site http://www.pseudo-medecines.org, membre du Conseil d\'Administration de l’Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS), du comité de rédaction de la revue Science et pseudo-sciences et du Cercle Zététique du Languedoc-Roussillon. En 2003, il a publié Les pseudo-médecines, un serment d\'hypocrites (éditeur Book-e-book.com, collection Zététique). Courriel : 01webmestre@pseudo-medecines.org


   Site de référence concernant la profession de psychologue en France. Annuaire des psychologues de France, formations, éthique, décrets et lois régissant la profession de psychologue, différence entre un psychologue, un psychiatre,un psychothérapeute, etc. Un espace destiné aux professionnels et un autre aux étudiants en psychologie permet d'accéder à des forums de discussion (collège des psychologues du net) ainsi qu'a des publications universitaires (mémoires, thèses...), et possibilité pour les psychologues d'avoir une adresse électronique: prenom.nom@psychologue.fr


   Le site s’adresse à tous ceux qui veulent s’informer sur les psychothérapies, qui cherchent une aide ou veulent savoir quand il est nécessaire d’y recourir ; aux médecins et aux professionnels de santé, généralement non psychiatres, qui s’intéressent à l’intrication somatique et psychologique des pathologies, ou désirent se documenter et découvrir les situations où il faut soupçonner une souffrance psychique chez leur patient ; de clarifier le champ nébuleux des entités désignées sous le terme générique de « psys » ; de faire réfléchir sur des problèmes de société impliquant la santé mentale. Le Docteur Nicolas Neveux, créateur et webmaster du site, est médecin psychiatre hospitalier dans le service du Dr Santos-Constant, à Paris, Hôpital Henri Ey. Formé à l’alcoologie et l’addictologie, au traitement des troubles du comportement alimentaire, à la psychothérapie cognitivo-comportementale (TCC), titulaire d’une maîtrise de sciences biologiques et médicales, il est enseignant de psychiatrie à l’Institut Franco-Européen de Chiropratique (IFEC)


    De 21 à 21 >>>

Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page à un ami Nous contacter