Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
DÉFINITIONS EN LIGNE LEXIQUE...

DÉFINITIONS EN LIGNE LEXIQUE



Verseau : (Ere du Verseau )

     L'expression s'inscrit dans une lecture astrologique de l'histoire de l'humanité, une interprétation zodiacale de l'histoire des civilisations. A chaque signe du zodiaque correspondrait une ère de 2160 ans environ possédant « ses propres énergies cosmiques » (1). A l'ère du Taureau, qui se serait achevée en 2150 av. JC et correspondrait aux civilisations égyptiennes, chaldéennes, assyriennes, crétoises et babyloniennes notamment – avec le taureau pour emblème -, aurait succédé l'ère du Bélier, celle de la civilisation juive avec ses rituels d'offrandes et de sacrifices des béliers, à laquelle la venue du Christ aurait mis en terme, inaugurant l'ère des Poissons. L'ère du Verseau est appelée à succéder à la civilisation chrétienne, déjà morte selon les uns (depuis le siècle des Lumières), moribonde selon les autres, vivace jusqu'en 3560 d'après les adeptes de l'anthroposophie de Rudolph Steiner.

     D'après l'enseignement du New Age, le Verseau a pour vocation de « verser de l'eau » sur le monde, celle du nouvel esprit. Après les temps troublés par « l'énergie des Poissons » (longue période de guerres et de conflits), l'ère du Verseau serait un temps de paix, d'harmonie, de justice, d'unité, d'amour et de haute spiritualité. Elle correspondrait à un nouvel âge de l'humanité caractérisé par un gouvernement mondial, une religion unique, une nouvelle société, un homme nouveau initié par des entités divines, une nouvelle culture planétaire, une nouvelle alliance avec la nature et avec un univers totalement divinisé. Dans cette croyance, le « Christ cosmique » prédit par Alice Bailey serait le « Grand Instructeur Mondial » qui, en permettant à l'homme de développer toutes ses potentialités, ouvrirait un « nouveau cycle cosmique », l'émergence de « l'équivalent moderne de l'homme de la Renaissance, en mélangeant sans préjugés des techniques chinoises du V° siècle aux acquis de la cybernétique » (Michael Mac Murphy, fondateur de l'Institut Esalen).

     L'ère du Verseau c'est celle de l'intégralité de l'homme, d'un Nouvel Ordre Mondial. « Millenium d'amour et de lumière" (Marylyn Ferguson), elle aurait vraiment commencé avec l'entrée de l'humanité dans le troisième millénaire. Cet « âge d'or » serait ni plus ni moins le Nouvel Âge (New Age), inséparable de la notion de changement de paradigme et de conscience planétaire.

     

     (1) Cette donnée chiffrée correspond à la découverte de la précession des équinoxes par l'astronome et mathématicien grec Hipparque, qui au IIème siècle avant Jésus-Christ a fondé l'astronomie de position et dressa le premier catalogue d'étoiles. D'après ses travaux, du fait d'une imperceptible rotation polaire de la planète, le soleil recule "virtuellement" tous les 72 ans, au point vernal (c'est-à-dire à l'équinoxe du printemps) d'un degré sur le cadran virtuel des douze signes du zodiaque, qui sont répartis sur les 360° de la voûte céleste. Chacun de ces signes comprenant donc 30 degrés (12 x 30 = 360), le soleil entre tous les 72 x 30 = 2.160 ans, à reculons, dans un nouveau signe astrologique. Cette "marche à reculons" du soleil est ce que les astronomes appellent la précession des équinoxes, qui s'étire donc au total sur 12 x 2.160 = 25.920 années.

     Sur la durée des cycles et des âges imaginées par les astrologues, on lira avec profit la note 540 du « Guide critique de l'extraordinaire » de Renaud Marhic (Les Arts Libéraux, 2002).

     

     cf. Nouvel Âge, conspiration du Verseau, changement de paradigme.

     holisme, hypothèse Gaïa.

Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter