Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
LA PHYTOTHÉRAPIE : SE SOIGNER PAR LES PLANTES (Allo-M...

LA PHYTOTHÉRAPIE : SE SOIGNER PAR LES PLANTES (Allo-Médecins)



« La phytothérapie n’est pas dangereuse du moment
que sa pratique 
se fait de manière contrôlée. »

 

La phytothérapie est-elle dangereuse ?

La méfiance à l’égard des médecines douces est bien connue. Depuis quelques années la phytothérapie prend de l’ampleur et beaucoup se méfient de son efficacité et de ses conséquences. Allo-Médecins explique tout sur ce phénomène.  

Qu’est-ce que la phytothérapie ?

La phytothérapie est, comme son nom l’indique dans son étymologie, la pratique consistant à se soigner par les plantes. Cette médecine douce est généralement pratiquée par les personnes aimant les solutions naturelles, celles qui ne corrompent pas le système du corps avec des substances chimiques.

La phytothérapie peut se pratiquer en prenant des gélules, en usant des huiles, en buvant des jus et des tisanes, ou avec des patchs. Son efficacité concerne beaucoup de problèmes différents : constipation, diarrhée, jambes lourdes, stress, rhumatismes, varices, troubles de la mémoire, humeurs, vieillissement de la peau, sinusites, etc.

La médecine et les plantes

Il existe de nombreux médicaments faits à partir de plantes (comme l’aspirine, par exemple). La méfiance à l’égard de la phytothérapie vient du fait que pour obtenir les tisanes et autres gélules, les plantes passent aussi par une transformation chimique. Selon la méthode utilisée pour l’extraction, les effets des principes actifs peuvent être modifiés et les rendre dangereux pour la santé. Cela associé au fait que certains produits actifs sont souvent utilisés pour conserver ou stabiliser les médicaments. Si vous prenez des plantes avec d’autres choses, la rencontre entre deux principes actifs peut avoir de graves conséquences. Il faut donc être vigilant et toujours se renseigner auprès de professionnels de la santé.

En effet, ce n’est pas parce que l’on parle de se soigner avec des plantes que leur utilisation doit être considérée comme anodine ou sans danger. Les plantes agissent sur le corps, et si leur efficacité peut être positive, elle peut aussi être négative.

Comment avoir un contrôle sur les effets des plantes ?

L’Agence Nationale de sécurité du Médicament (ANSM) met à la disposition du public une liste permettant de vérifier les rôles de certaines plantes, de contrôler leur origine et d’évaluer les risques que représente l’utilisation de certaines d’entre elles.

Pour ce faire, se rendre sur le site de l’ANSM ou sur celui de la base de données publique des médicaments.

La phytothérapie n’est pas dangereuse du moment que sa pratique se fait de manière contrôlée. Elle est souvent utilisée en prévention et non en soin. De plus, il existe plusieurs moyens de l’adopter, si elle passe seulement par l’alimentation, elle est sans danger, il faut simplement se méfier de l’automédication.

Bon à savoir

Certains pays, dont la France, ont une autorisation de mise sur le marché (AMM). La réglementation sur les matières premières à usage pharmaceutique (MPUP) pour les médicaments de traitement phytothérapique est en vigueur. La pratique de la phytothérapie est reconnue par le Ministère de la Santé depuis 1986

Ressources : La phytothérapie est-elle dangereuse ?  11 juin 2014

http://www.allo-medecins.fr/sante/maladie/medecin-generaliste,la-phytotherapie-est-elle-dangereuse-,2206.html

 


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter