[ ] - SANT ET DRIVES SECTAIRES




SANTÉ ET DÉRIVES SECTAIRES

Avril 2012

Les promesses et recettes de guérison, de bien-être et de développement personnel sont au cœur des pratiques à risque de dérives sectaires, qu’elles proviennent de groupes organisés à dimension transnationale ou de la multitude de «gourous thérapeutiques» isolés. Le dynamisme de ces «dérapeutes» de la santé s’affirme: promotion par le recours à Internet, participation à des colloques, salons, séminaires, diffusion de produits complémentaires, protection des labels, invention d’ «ordres» pseudo-professionnels…

On peut estimer qu’aujourd’hui 4 Français sur 10 ont recours aux médecines dites alternatives ou complémentaires, dont 60 % parmi les malades du cancer. Plus de 400 pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique sont proposées.

Si toutes ces pratiques ne sont pas forcément sectaires, la maladie est devenue une porte d’entrée rêvée pour les mouvements à caractère sectaire qui (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com/doc/doc_69.pdf