[ ] - KINSIOLOGIE ET MINISTRE DE LA SANT




Pour accéder aux réponses du Ministère de la Santé: 

KINÉSIOLOGIE ET MINISTÈRE DE LA SANTÉ

(2005/2006)

 
12ème législature 

Question N° : 68050  de M. Roubaud Jean-Marc ( U.M.P.- Gard ) 
Ministère interrogé :  santé et solidarités  
Question publiée au JO le : 21/06/2005 page : 6234  
Réponse publiée au JO le : 15/11/2005 page : 10641  
Rubrique :  santé  
Tête d'analyse :  traitements  
Analyse :  kinésiologie. bilan et perspectives 


Texte de la QUESTION
 : M. Jean-Marc Roubaud appelle l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur les dérives de la kinésiologie. La kinésiologie dépasse désormais largement son cadre d'origine, à savoir « rétablir un déséquilibre énergétique ». Certains ouvrages vont même jusqu'à prétendre qu'elle peut avoir une influence directe sur le traitement du cancer. Or, les notions sur lesquelles s'appuie la kinésiologie ne sont pas validées par la médecine, ni par les scientifiques. En conséquence, il lui demande s'il envisage de prendre des mesures afin que les kinésiologues ne dépassent pas le cadre qui leur a été fixé.  

Texte de la 
RÉPONSE : La kinésiologie est une pratique qui se qualifie de « thérapie énergétique », apparue aux Etats-Unis dans les années soixante. Elle s'est développée en France en recrutant notamment auprès de professionnels de santé et d'adeptes de médecines parallèles. Ces derniers proposent des formations coûteuses, présentées comme qualifiantes par leurs promoteurs, alors qu'elle n'est ni définie, ni reconnue dans le code de la santé publique. (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com/doc/doc_67.pdf