[ ] - KINSIOLOGIE ET DRIVES SECTAIRES




KINÉSIOLOGIE ET DÉRIVES SECTAIRES

«  La kinésiologie n'est pas une secte classique, 
c'est une mouvance sectaire avec plusieurs leaders »

« Prétendre apporter des réponses à tous les problèmes est un indice de sectarisme » 


La kinésiologie, technique à la mode accusée de dérives sectaires

par Laurence CHABERT


PARIS, 26 mai 2005 (AFP) -
La kinésiologie se trouve accusée de dérives sectaires, ce que rejettent les promoteurs de cette technique importée des Etats-Unis dans la mouvance du New Age voilà une vingtaine d'années et qui promet le mieux-être en se fondant sur l'étude du mouvement. Ces accusations seront évoquées pour la première fois devant la justice, avec un procès qui s'ouvre lundi devant la cour d'assises du Finistère après la mort en 2000 d'un bébé malnutri dont les parents tenaient une école de kinésiologie. Auteurs d'un guide du kinésiologue "face aux administrations", ils présentaient notamment au programme les "lois biologiques" du guérisseur allemand Ryke Geerd Hamer, arrêté en septembre dernier après une condamnation à trois ans de prison en France pour "escroquerie et complicité d'exercice illégal de la médecine". Les parents étaient "sous l'emprise d'une vision du monde de type sectaire qui a contribué à les couper de la réalité", estime Jean-Pierre Jougla de l'Unadfi (Union nationale des associations de défense de la famille et de l'individu), partie civile comme l'association La Voix de l'Enfant. "Ils sont toujours persuadés que le milieu médical est dangereux, que l'alimentation doit être purifiée en permanence et qu'ils ont tout pour se soigner eux-mêmes", poursuit-il. "C'est emblématique d'une partie de la population, avec une approche de la santé par le sentiment, la sensation". (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com/doc/doc_66.pdf