Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
CERVEAU DROIT, CERVEAU GAUCHE : LE MYTHE...

CERVEAU DROIT, CERVEAU GAUCHE : LE MYTHE



CERVEAU DROIT, CERVEAU GAUCHE : LE MYTHE


« Malgré des bases expérimentales manifestement peu étayées, la théorie
des deux cerveaux a séduit beaucoup de monde car elle est simple et cristallise
une représentation bipolaire du monde. On ne s'étonnera pas que cette théorie
soit devenue le creuset de toutes sortes de spéculations plus ou moins mystiques. 
Dans les années 70, à l'heure où le mouvement hippy recherchait des méthodes d'épanouissement, de nouveaux gourous ont exploité le filon symbolique des deux cerveaux, présentés comme le yin et le yang. A gauche le langage, la raison, l'esprit d'entreprise et tout ce qui représente les valeurs de l'Occident. A droite, la perception de l'espace, l'affectivité, la contemplation 
et les valeurs de l'Orient et de l'Asie. Nombre d'ouvrages et de stage "d'initiation" proposaient des méthodes pour "penser équilibré". Et le filon n'est toujours pas épuisé ! Ces arguments sont toujours utilisés dans une certaine presse grand public. »
in Cerveau, sexe et pouvoir 
de Catherine Vidal et Dorothée Benoit-Browaeys


Plus qu'un mythe, ce qui s'est développé autour de l'asymétrie du cerveau est une véritable croyance, avec un hémisphère gauche supposé être le siège de la logique froide, du verbal, côté dominant, et un l'hémisphère droit censé être le côté de l'imagination, des émotions, de la conscience de l'espace mais côté refoulé, propageant l'idée que le cerveau gauche est celui de la raison et le cerveau droit celui du désir, des passions et des affects. Deux personnalités dans une tête en quelque sorte, tel le yin et le yang, le héros et le méchant.

Pour la plupart des neuroscientifiques ces notions sont considérées comme au mieux simplistes, au pire stupides. Ainsi, ce fut dans une satisfaction générale qu'il y a quelques années, un simple scanner du cerveau révéla la véritable histoire d'une des plus grandes énigmes de la neurologie : quelle est véritablement la différence entre les deux côtés du cerveau? Heureusement, ou malheureusement, cela dépend des théories que vous affectionnez le plus, la belle image révélée par ce travail s'est avérée beaucoup moins romantique que la théorie en vigueur, curieusement complexe et difficile à prouver. (...)

Pour lire la suite : http://www.psyvig.com//doc/doc_137.pdf

 


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter