Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
IBOGA ET BWITI : SECTE INITIATIQUE HALLUCINOGÈNE, DÉC...

IBOGA ET BWITI : SECTE INITIATIQUE HALLUCINOGÈNE, DÉCÈS, FÉTICHISME, PROFANATION DE SÉPULTURES... (8 articles)



IBOGA ET BWITI : SECTE INITIATIQUE HALLUCINOGÈNE, DÉCÈS, FÉTICHISME, PROFANATION DE SÉPULTURES...


SOMMAIRE
1. Le pasteur Gaspard Obiang s’insurge contre la profanation des tombes (Gabon, juillet 2008)
2. Un «guérisseur» arrêté après le décès d’une patiente lors d’une cérémonie rituelle (Guinée équatoriale, janvier 2009)
3. Un profanateur de tombes écroué à Mouila 
(Gabon, 1er avril 2009)
4. L’archevêque de Libreville ferme une chapelle pour ''sorcellerie'' - Mise en examen des danseurs de Bwiti. 
(AGPgabon – 7 avril 2009)
5. Une jeune Gabonaise meurt sur le chemin de l’initiation (Infosgabon – 30 juillet 2010)
6. Drogué à l’iboga : il erre sous la pluie, pieds nus et en état de panique (Midi Libre – 20 nov. 2011)
7. Une Gabonaise meurt après un rituel d’initiation… (Nouvelle Génération – 28 janvier 2012)
8. Une quinquagénaire gabonaise décède dans un temple initiatique à Medouneu (Info241- 3 oct 2014)


GABON : LE PASTEUR GASPARD OBIANG S’INSURGE 
CONTRE LA PROFANATION DES TOMBES

par INFOSPLUSGABON


«Déterrés la nuit les crânes étaient vendus entre 100 000 et 300 000 F CFA pièce. 
Ils étaient utilisés soit pour des incantations, laver le corps ou la consommation 
de potions, soit encore pour se protéger et bénéficier de promotions»

 LIBREVILLE - Le pasteur Gaspard Obiang a déclaré samedi à travers la presse que la profanation des tombes constitue «une dérive morale» et la commercialisation des restes humains appelle à des «mesures nécessaires à l’encontre des auteurs de crimes crapuleux». Cette réaction de l’homme d’église intervient après l’arrestation mardi de 9 personnes impliquées dans la profanation des tombes par la police judiciaire. (...)

Pour litre la suite et accéder aux articles:  
http://www.psyvig.com//doc/doc_123.pdf


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter