[ ] - L'ENTREPRISE FACE CERTAINS CHOIX DE FORMATION: UN MARCH DE DUPES? (Simonet)




L’ENTREPRISE FACE À CERTAINS CHOIX DE FORMATION : UN MARCHÉ DE DUPES ?

par François SIMONET


Pyrénées-Atlantiques, 1er juin 2009

  

        SOMMAIRE

I.               Le contexte général

a)     Présentation du contexte de l’entreprise

b)     A propos du choix de la formation P.N.L 

c)     Ma situation dans et en dehors de l’entreprise

II.              Le déroulement des faits.

a)     Le contenu de la formation et ses objectifs

b)     La position de l’intervenante

c)     La position de la direction

d)     La position des salariés

III.            La contestation

a)     A propos de la PNL

b)     La situation de l’organisme de formation

c)     Les attitudes à noter

d)     L’attestation de formation

IV.            Quelles réflexions sur ce type de situation particulière ?


Dans un souci de réduire les interprétations, ce témoignage ne s’appuie pas sur des ressentis, ni des impressions, mais sur des faits et l’analyse d’éléments dans le cadre de la mise en place d’une formation PNL (Programmation Neuro-Linguistique) auprès de salariés au sein d’un établissement géré par une association nationale.

Si ce type de formation dans le milieu de l’entreprise porte à caution par la raison de l’intrusion dans le domaine professionnel d’une démarche relevant plutôt du domaine privé, ce que je vais exposer vise à démontrer les procédés et la manière de faire particulière de l’entreprise même.

Ce n’est en effet pas sur cette formation P.N.L. que je veux porter la réflexion, car certains peuvent trouver un intérêt à la méthode, mais sur l’« attitude » institutionnelle dans la situation qui va être développée.


I – LE CONTEXTE GÉNÉRAL

            1- Présentation du contexte de l’entreprise

Au sein d’une association nationale, l’établissement concerné comporte une vingtaine de salariés, répartis en 3 services, gérant l’accueil de demandeurs d’asile et l’insertion socioprofessionnelle de réfugiés.

Toute tentative de réflexion, de demande d’explications, que ce soit de la part des salariés comme des élus, est considérée par la direction comme logique contestataire, position de « résistance ».

            2- À propos du choix de la formation P.N.L.

Un des responsables d’un service de l’établissement décide de programmer une formation P.N.L, en accord avec la direction ; formation qu’il a lui-même suivie dans une autre institution, avec la même intervenante. (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com/doc/doc_51.pdf