[ ] - LINDISPENSABLE RFORME DE LEXPERTISE PSYCHIATRIQUE ET DE LEXPERTISE PSYCHOLOGIQUE (Jean-Pierre Bouchard)




L’INDISPENSABLE RÉFORME DE L’EXPERTISE PSYCHIATRIQUE
ET DE L’EXPERTISE PSYCHOLOGIQUE

par Jean-Pierre BOUCHARD

«La mise en place d’une pratique d’expertise mentale de meilleure qualité
en France est une urgence qui ne peut se limiter à quelques modifications partielles qui se révèleront insuffisantes et à nouveau problématiques
à court ou à moyen terme.»

Résumé

Les graves dysfonctionnements de la justice dans l’affaire dite d’Outreau ont fait prendre conscience au grand public du problème des erreurs commises en matière d’expertise « psy » et des dramatiques conséquences humaines que peuvent éventuellement co-générer de telles erreurs. Hélas ces erreurs sont loin de se limiter à ce séisme judiciaire très médiatisé. Aussi une réforme réaliste de l’«expertise psychiatrique» et de l’«expertise psychologique» en France doit être rapidement mise en œuvre. Face à l’évolution prévisible des effectifs de psychiatres (en baisse importante) et de psychologues (en forte hausse) ces deux appellations d’expertise devraient être abandonnées au profit d’un concept unique d’«expertise mentale» réalisée indifféremment par des psychiatres ou par des psychologues sélectionnés comme étant bien formés et compétents pour mener à bien ces missions. La mise en place de quelques autres grands principes (création d’un consensus clinique et juridique de l’expertise mentale, obligation de formation harmonisée et actualisée des experts, prise en compte de l’expérience professionnelle des experts, temps passé et périodes opportunes pour réaliser les expertises, revalorisation des actes d’expertise) permettrait de mettre à la disposition de la justice et des justiciables des effectifs suffisants d’experts de qualité sur l’ensemble du territoire national. Cette réforme serait de nature à éviter des préjudices générés dans les affaires dites de premier plan mais aussi plus fréquemment dans l’anonymat des affaires plus courantes. En concourant à éclairer plus objectivement le contenu humain des procédures, cette réforme participerait à la mise en place d’une avancée nouvelle et indispensable dans l’art difficile de rendre la justice. (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com//doc/doc_126.pdf