Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
"LE SUPERBE DISCOURS DU CHEF INDIEN SEATTLE EST UN FAUX...

"LE SUPERBE DISCOURS DU CHEF INDIEN SEATTLE EST UN FAUX" (Luc-Michel Mazenc)



LE DISCOURS DU CHEF INDIEN SEATTLE : UN FAUX ?

par Luc-Michel MAZENC


LE CHEF INDIEN SEATTLE

Seattle, grand chef indien des tribus Dumawish et Suquamish, est connu en particulier pour son discours de 1854 lors de négociations avec le gouvernement des États-Unis, dans lequel il exprimait son refus de vendre les territoires indiens. Il existe au moins trois versions du texte. Grâce aux notes prises par le docteur Henry Smith, négociateur du gouvernement, une première version fut publiée dans le Seattle Sunday Star en octobre 1887. Celle qui fait aujourd'hui figure de référence date des années 1970.

Schweabe, le père de Seattle, était un noble Suquamish de Agate Pass et, Sholitza, sa mère, était Duwamish de lower Green River. D'après certains chercheurs Seattle serait né en 1786 à Blake Island, une petite île au sud de Brainbridge Island, pendant les terribles épidémies, héritage des pionniers blancs, qui anéantissaient les populations indigènes. Quand il eut entre vingt et vingt-cinq ans, Seattle fut nommé chef de six tribus, titre qu'il conserva jusqu'à son décès en 1866. Après la mort d'un de ses fils (d'un second mariage, sa première femme meurt à la naissance de leur fille Angelina), il est baptisé par l'Église catholique, probablement par des pères oblats (dans les registres il est inscrit comme Noë Siattle). Ses autres enfants furent également baptisés.

Seattle est le porte-parole pendant les négociations (commencées en 1854) et le signataire avec d'autres chefs indiens, du traité de paix de Point Elliott - Mukilteo (1855) que cédait 2.5 millions d'acres de terre au gouvernement des États-Unis et délimitait le territoire d'une réserve pour les Suquamish. (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com/doc/doc_26.pdf 


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter