Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET COACHING (Unadfi)...

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET COACHING (Unadfi)



DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET COACHING 

« Deviens ce que tu es »  

« Aujourd’hui des relations d’emprise, de manipulation naissent et prospèrent 
au sein même des entreprises,  durant des week-end de développement personnel,
au cours d’une thérapie… Les individus travaillent, consomment, 
sont présents
dans la société mais se sont dépossédés de leur capacité à penser et à agir
sur le monde,  
de leur libre arbitre au profit d’un mieux-être virtuel. Cette situation laisse la porte ouverte à la multiplication de « gourous » en tous genres
qui tirent profit d’un système où l’individu se sent désœuvré.
 »

1- Développement personnel

Le concept de développement personnel trouve sa source dans les théories de la « psychologie humaniste » qui s’est développé aux États-Unis (Esalen, Californie), dans les années 1960 et dont est issu le « mouvement du potentiel humain ».

La psychologie humaniste théorisée par le psychologue américain Abraham Maslow (1908-1970) s’appuie sur deux postulats :

- L’homme est vu comme un être fondamentalement bon qui « manifeste une tendance naturelle à se réaliser ». Afin d’atteindre ce plein épanouissement (actualisation), il lui est nécessaire de se mettre en contact avec son « Moi » profond porteur de toutes les potentialités : le potentiel humain. Cela lui permettra de faire émerger à la conscience les potentialités et de pouvoir les réaliser.

- Cette capacité innée à s’auto-réaliser est l’étape ultime de ce qu’Abraham Maslow nomme la « pyramide des besoins ». La motivation humaine est mue par des besoins qui sont organisés hiérarchiquement. A la base se trouvent les besoins physiologiques fondamentaux dits de maintien de vie (alimentation, sommeil…), viennent ensuite les besoins de sécurité physique (logement...) et de reconnaissance sociale (appartenance à un groupe social, liens affectifs…). Ces trois besoins sont dits primaires. Si ces besoins sont satisfaits, apparaissent alors des besoins secondaires de développement. Il s’agit du besoin d’estime de soi (sentiment d’être utile, d’avoir de la valeur) et enfin au sommet de la pyramide le besoin de réalisation de soi (développer tous les aspects de sa personnalité : intellectuels, émotionnels, affectifs, spirituels, relationnels,  acceptation de soi).

Le développement personnel est directement issu de cette vision « positiviste » de la nature humaine,  son leitmotiv est « deviens ce que tu es ». 

Les formes du développement personnel

Le philosophe Michel Lacroix, dans son ouvrage « Le développement personnel »,  distingue ce dernier de la psychothérapie. (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com//doc/doc_139.pdf


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter