Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
LES STAGES DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL SE MULTIPLIENT, ...

LES STAGES DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL SE MULTIPLIENT, LES RISQUES DE DÉRIVES AUSSI (Muriel Rozelier)



Pour accéder à l'article: 

LES STAGES DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
SE MULTIPLIENT, LES RISQUES DE DÉRIVES AUSSI

par Muriel ROZELIER

«A défaut d'une véritable législation, on peut vite basculer dans le charlatanisme.»

Un zeste de méditation, un rien de relaxation, peut-être même une pointe de karma, à moins, bien sûr, de préférer se concentrer sur ses chakras ? On trouve de tout dans la nébuleuse des techniques de développement personnel, censées aider l'homme ou la femme à mieux vivre avec soi et les autres.

Pour Anne, cela a commencé par un stage de yoga, il y a presque vingt ans. " Je souhaitais me détendre et réaliser quelque chose d'utile à moi-même", dit-elle. Depuis, elle a tout essayé : les cours de pensée positive, voire de gestalt-thérapie, en passant par une retraite bouddhiste - "difficile", concède-t-elle.

A 65 ans désormais, la voilà encore à la recherche d'un stage qui agrémente ses vacances de quelque rituel ésotérique. " C'est une réponse possible à une quête intérieure", se justifie-t-elle, presque confuse. Cette année, elle prévoit de partir faire du trekking avec un groupe, intéressé, comme elle, par la sagesse orientale. Mais, attention, il ne s'agit pas seulement de marcher ! Car ce voyage doit être encadré par un psychothérapeute.

Faute de données sérieuses, impossible de recenser l'ampleur de ce marché du "développement personnel". "Nous ne possédons aucun identifiant fiable qui traduise son importance. Nous savons, par contre, qu'il se développe de plus en plus", confirme Bernard Dréano, de la délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) du ministère du travail.

Premiers intéressés : les seniors. Ils ont été, dès les années 1960, sensibilisés aux modèles issus de la contre-culture, de la pensée humaniste ou encore du mouvement dit du Potentiel humain. Le credo de ces courants ? Permettre aux individus de développer leurs potentiels en privilégiant l'être plutôt que l'avoir.

Importées en France au cours des années 1970, ces nouvelles pratiques mélangent, sans barguigner, les sagesses orientales aux chimères du Nouvel Age californien. La révolution hippie est passée par-là. Qui prône une vision de l'homme dans laquelle le corps et l'esprit ne font plus qu'un. (...)

Pour lire la suite: 
http://www.psyvig.com/doc/doc_79.pdf 


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter