Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
ENTRETIENS DE GUY ROUQUET AVEC... JACQUES TROUSLARD SUR...

ENTRETIENS DE GUY ROUQUET AVEC... JACQUES TROUSLARD SUR LA MANIPULATION MENTALE ET LES MÉCANISMES PERVERS DES SECTES



JACQUES TROUSLARD S’ENTRETIENT AVEC GUY ROUQUET
SUR LA MANIPULATION MENTALE
ET LES MÉCANISMES PERVERS DES SECTES

« La secte est par nature liberticide »

« C’est une erreur de croire que l’on puisse reconnaître un esprit manipulé 
à des « signes extérieurs ». De même qu’il est faux de croire 
que tous les adeptes de sectes vivent dans une communauté fermée.
La plupart d’entre eux vivent à l’air libre, et exercent des professions normales. »


Guy Rouquet.
 Le 13 avril 2002, à l’Hôtel de ville de Soissons, Alain Vivien vous a remis la Légion d’honneur au titre du Premier ministre, en reconnaissance d’une vie de combat pour les droits de l’homme. Hommage était rendu ainsi à votre esprit de «résistant». Résistant contre la barbarie et l’occupation durant la deuxième guerre mondiale alors que vous vous apprêtiez à entrer dans l’âge adulte, résistant contre les oppressions de toute nature depuis votre ordination en 1948, résistant contre les « comportements des sectes ». Vous auriez pu refuser cette distinction. Pourquoi l’avez-vous acceptée ? Ce que je sais de vous m’incline à penser que ce n’est ni par coquetterie ni par orgueil.

Jacques Trouslard.  Après longue hésitation et réflexion, j’ai fini par accepter cette distinction parce que l’on m’a persuadé qu’elle manifestait une double reconnaissance de la République Française: la reconnaissance par la République d’un fléau social qui menace notre société : les Sectes, et la Reconnaissance de la République, non pas envers une action individuelle mais envers une action collective, celle de toutes celles et tous ceux qui ont mené ou mènent un long et juste combat contre les sectes qui bafouent et violent les Droits de l’Homme. C’était la reconnaissance de la République à l’égard des victimes des sectes, des ex-adeptes, des familles, des associations nationales de défense des familles et de l’individu qui luttent contre les manipulations mentales, des nombreux et divers professionnels, en tous domaines, qui se sont attachés à démonter et démontrer les mécanismes pervers des sectes, de la Fédération européenne des centres sur le sectarisme, des principaux départements ministériels, de la Mission interministérielle de lutte contre les sectes, des travaux des parlementaires, et en particulier du vote de la loi du 12 juin 2001 «tendant à renforcer la prévention et la répression des mouvements sectaires portant atteinte aux Droits de l’Homme», etc. C’est en vérité à toutes ces personnes et associations - je n’étais que le maillon faible - qu’était décernée cette Croix de la Légion d’Honneur.

Guy Rouquet. Votre première secte, c’est celle de Saint-Erme que dirigeait un prêtre égaré. Pouvez-vous rappeler cet épisode ? En quoi a-t-il été déterminant dans votre engagement contre les sectes et la manipulation mentale ? C’est avec lui que vous avez fait vos classes en quelque sorte. Qu’avez-vous appris alors de significatif qui vous a amené à considérer que Saint-Erme n’était pas une secte isolée, que derrière cet arbre se cachait une immense forêt ? (…)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com//doc/doc_17.pdf


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter