Liste de diffusion
Ajoutez votre adresse
MES VRAIS SOUVENIRS DES FAUX SOUVENIRS INCESTUEUX...

MES VRAIS SOUVENIRS DES FAUX SOUVENIRS INCESTUEUX



MES VRAIS SOUVENIRS DES FAUX SOUVENIRS INCESTUEUX

par Jacques TROUSLARD


"Chargé de constituer l’offre de preuve pour le procès contre la secte, 

j’ai pu avoir la preuve qu’il s’agissait uniquement de faux souvenirs 
que le gourou avait induits par manipulation."


C’est la secte de Saint-Erme qui me fit découvrir, en 1982,  le phénomène des faux souvenirs incestueux.

Chargé d’enquêter sur ce groupe, j’ai visité, en France et en Belgique, environ 250 familles,  qui me firent part des dérives sectaires dont elles-mêmes et leurs enfants  étaient victimes.

Découvrant que cette secte comprenait 380 adultes, de 30 à 40 ans, parmi lesquels 72 médecins, une vingtaine de professeurs d’université, des psychiatres, des psychologues, des psychothérapeutes, des infirmières, je ne parvenais pas à m’expliquer comment des personnes d’un tel niveau culturel et scientifique pouvaient s’abandonner à de telles aberrations et être ainsi manipulés. D’autant plus que ce groupe se présentait sous le couvert de deux sociétés scientifiques : la SIRIC (Société Internationale de Recherche  Interdisciplinaire sur la Communication) et la SIRIM (Société Internationale de Recherche Interdisciplinaire sur le Maladie). De plus, pour répondre à la campagne de presse que nous avions lancée, cette secte publiait un livre intitulé «Communication ou Manipulation» afin de démontrer que «lorsqu’on démonte et met au grand jour les mécanismes de la manipulation, on s’expose à être couvert de boue par ceux que l’on dérange».

Les familles, douloureusement meurtries et consternées, m’avaient rapporté la preuve de la transformation radicale de leurs enfants séduits par un gourou charismatique : destruction de leur vraie personnalité, et entre autres, destruction de la relation familiale. Ce que les parents dénonçaient, je le retrouvais, mot pour mot, dans ce livre de Saint-Erme, dans le courrier interne confidentiel de la secte, mais aussi dans (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com/doc/doc_14.pdf


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page  un ami Nous contacter