[ ] - NOCHAMANISME : TROIS MORTS PENDANT LA RETRAITE SPIRITUAL WARRIOR, CENTRE NEW AGE DE LARIZONA




NÉOCHAMANISME : TROIS MORTS PENDANT LA RETRAITE « SPIRITUAL WARRIOR » DE SEDONA,
LE CENTRE NEW AGE DE L’ARIZONA…

par Armelle VINCENT

«La cérémonie de purification dans la hutte surchauffée culminait les cinq jours de retraite. Les journées précédentes avaient été harassantes. Depuis trente-six heures, les participants, qui avaient payé dix mille dollars pour la sauterie spirituelle, jeûnaient et s'adonnaient à des exercices physiquement et mentalement éreintants destinés à transformer radicalement leur existence.»

James Arthur Ray a trois morts sur la conscience. Ça ne l'empêche pas de continuer sa tournée de séminaires entre Etats-Unis et Canada. Il faut bien qu'il recrute sa prochaine fournée de pigeons. Le riche et séduisant gourou du « self-help » est déterminé, malgré la récente tragédie dont il est en partie responsable, à rassembler ses forces et à suivre ses propres conseils.

Sur son site web, il explique : « Les gens me critiquent et me dénigrent, moi et ma mission. Mais j'ai décidé de poursuivre mon œuvre. C'est trop important pour arrêter. L'une des leçons que j'enseigne est de confronter et même d'accepter l'adversité. Croyez-moi, j'ai beaucoup appris et évolué depuis le drame.»

 Le 8 octobre dernier, Kirby Brown, 38 ans, et James Shore, 40 ans, ont péri pour avoir obéi aveuglément au gourou. Vingt autres personnes ont été hospitalisées. L'une d'entre elles, Liz Neuman, 49 ans, est morte une semaine plus tard. Et tout ce que James Arthur Ray trouve à dire le 11 octobre est : « Je suis choqué et attristé par la tragédie survenue pendant la retraite “Spiritual Warrior” de Sedona. »

Au ton détaché, on en déduirait presque que Ray ne se trouvait pas sur les lieux pendant le drame. C'est lui qui chaque année, organise cette retraite à Sedona, le centre New Age de l'Arizona. L'endroit est spectaculaire. Pas tant la ville de Sedona elle-même que le paysage époustouflant de mesas ocre et rouges qui l'entourent.

Les autopsies n'ont pas encore révélé la cause exacte des décès de James, Kirby et Liz. Mais on sait qu'ils ont succombé au bout de deux heures passées dans une hutte de sudation (sorte de sauna) improvisée chauffée à 50 degrés ; que certains participants se sont mis à vomir, que d'autres étouffaient et suppliaient - en vain - qu'on leur donne de l'eau tandis que d'autres encore, privés de forces, tentaient de ramper vers la sortie.

Et que faisait James Ray ? (...)

Pour lire la suite et connaître le développement de l'affaire:
http://www.psyvig.com/doc/doc_30.pdf