[ ] - SUDATION MORTELLE LORS D'UN SMINAIRE DE DVELOPPEMENT PERSONNEL




SUDATION MORTELLE LORS D’UN SÉMINAIRE
DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

De l’inculpation à la condamnation des trois responsables.

« Chantal Lavigne est morte cuite dans sa sueur »


26 juillet 2012 - Trois femmes ont été arrêtées dans l'affaire d'un exercice de sudation extrême qui s'est avéré mortel pour Chantal Lavigne, 35 ans, le 27 juillet 2011 à Durham-Sud, en Montérégie.

La Sûreté du Québec a procédé à l'arrestation de Gabrielle Fréchette, 53 ans, Ginette Duclos, 61 ans, et Gérald Fontaine âgée de 39 ans. Les trois suspects ont été arrêtés peu après l'aube dans leurs domiciles respectifs. Ils faisaient l'objet d'un mandat d'arrestation.

Ces trois personnes seront accusées de négligence criminelle causant la mort et de négligence criminelle causant des lésions corporelles lors de leur comparution, en après-midi, au Palais de justice de Drummondville.

En juillet 2011, les participants d'un séminaire de développement personnel ont été enduits de boue, enveloppés d'une bâche de plastique, recouverts de plusieurs couvertures et leur tête a été placée dans une boîte de carton pendant neuf heures de temps. Plusieurs personnes ont été malades durant l'expérience. Chantal Lavigne, elle, est décédée. Le coroner Gilles Sainton a conclu que la victime était «morte cuite». (...)

Pour lire la suite: http://www.psyvig.com//doc/doc_185.pdf