Association loi 1901       
    
Psy… Vous avez dit psy ! Mais de quoi et de qui parlons-nous ? Les sigles et les abréviations sont souvent commodes, mais que recouvrent-ils en fait ? Un psy peut en cacher un autre. Une personne avertie en valant deux, il importe de prendre le temps de distinguer le vrai psy du faux, le professionnel formé et conscient de ses devoirs du pseudothérapeute autoproclamé à la formation non agréée par l’Etat. Psychiatre ? Psychologue clinicien ? Psychanalyste ? Psychothérapeute ? Psy… Et si nous allions jusqu’au bout des mots ?
 

Liste de difusion
ajoutez votre adresse

RECHERCHER...


  ACCUEIL

 ACTUALITÉ ET NOUVEAUTÉS
Communiqués de presse 2004
Communiqués de presse 2005
 

 CONSEILS ET SUGGESTIONS

 DÉRAPAGES, DÉRIVES ET ESCROQUERIES

 DROGUES, ENTHÉOGÈNES, HALLUCINOGÈNES

 LÉGISLATION

 LEXIQUE

 OPINIONS

 QUESTIONS RÉPONSES

 RECHERCHER
 TEMOIGNAGE SUR LA SCIENTOLOGIE DE SON ANCIEN DIRIGEANT EN AUTRICHE...


TEMOIGNAGE SUR LA SCIENTOLOGIE DE SON ANCIEN DIRIGEANT EN AUTRICHE

par Frank NORDHAUSEN


«La Scientologie agit comme une drogue. C’est même pire,
 car l'héroïnomane sait au moins qu’il est dépendant».
«La Scientologie est comme un prêtre qui entend
votre confession
 pour l’utiliser ensuite contre vous
» Wilfried Handl


Autriche : L'ex-chef de la scientologie témoigne «J’étais un malfaiteur»
Wilfried Handl était un dirigeant de la Scientologie. Il en est sorti il y a quatre ans. Il dit qu’il vient du froid le plus glacial.

BERLIN, en octobre. Ce qu’il dit ne correspond pas du tout à l’homme. Wilfried Handl, 51 ans, est un homme aimable et ouvert. Il sourit volontiers. On sent parfois une certaine dureté en lui, mais on ne croirait pas qu’il vienne, comme il le dit, «du froid le plus glacial».

Vingt-huit ans, c’est une longue tranche de vie. Wilfried Handl a passé toutes ces années en Scientologie. Handl n’était pas un simple sous-fifre. Il était le chef de la Scientologie en Autriche. Même lorsqu’il n’exerçait plus ses fonctions, il était resté l’éminence grise de la secte à Vienne. Il savait tout ce qui était important. Il a rendu des hommes dépendants et les a «pressés comme des citrons». Ce sont ses propres termes. Handl est le Scientologue européen de rang le plus élevé qui soit jamais sorti de la Scientologie et ose en parler. Et qui reconnaît franchement ses fautes. «J’étais un malfaiteur», dit-il. «J’ai fait du mal à d’autres gens. J’étais un soldat de parti dans un système fasciste».

Il y a cinq ans, dit Handl, la centrale de la Scientologie aux Etats-Unis a lancé une nouvelle directive pour l'Europe. Parce que l’image de la secte était à zéro après que la Scientologie avait été classée comme secte dangereuse en France et placée sous surveillance par le service de protection de la constitution en Allemagne. «Nous avons reçu l’ordre de ne plus attaquer et menacer les opposants. Il fallait faire du lobbying. Sur une image positive. Sur la Scientologie, le club des stars de Hollywood.»

Cela a fonctionné. Les articles de presse sont devenus plus positifs, tout particulièrement grâce aux acteurs scientologues Tom Cruise et John Travolta. «Cruise a même été reçu par le ministre français de l’intérieur, Nicolas Sarkozy», dit Handl. «C’était une pure opération de relations publiques».

Il y a quatre ans, Wilfried Handl est tombé gravement malade. Il toussait du sang, se mit au lit et crut à une grippe. Il s’affaiblissait de plus en plus et ne faisait pas de cas du sang qu’il crachait. Au bout de quinze jours, une ancienne amie, Angelika, lui rendit visite. Elle fut effrayée lorsqu’elle vit dans quel état il était et appela aussitôt le médecin. Ce dernier diagnostiqua un cancer. Les métastases avaient proliféré dans les poumons, dans le ventre, dans la tête. «On me dit que mes chances de survie étaient de un sur cent, en étant optimiste.»

Lorsqu’il commença à récupérer de la première chimiothérapie, des foules de pensées auxquelles il ne s’était jamais laissé aller auparavant, se pressèrent dans son esprit. «Pour la première fois, j’avais le temps de réfléchir à ma vie à tête reposée» dit Handl. Comment se peut-il, pensait-il, que je sois malade ?

Il croyait, en tant que Scientologue, être «clair» - invincible et immortel. Mais il ne pouvait plus maintenant se faire d'illusions. Le cancer était là, partout dans son corps. Il pouvait le voir sur ses radiographies. Il pouvait le sentir dans son corps, qui était devenu un vrai squelette. Handl commença à réfléchir. Il s’achoppait tout particulièrement sur le dogme scientologique selon lequel «Derrière chaque maladie, il y a nos mauvaises actions. Sinon on ne serait pas malade». Il s’aperçut soudainement et très nettement que quelque chose n'allait pas dans sa vie. «Et ma vie, c’était la Scientologie.» Il sut d’un coup ce qu’il fallait faire. «Alors je suis sorti de la Scientologie.»

Wilfried Handl est entré en contact avec la Scientologie en 1974. Il avait alors vingt ans, était employé de commerce et cherchait un sens à sa vie.

Une amie l’emmena à la Mission de Scientologie de Vienne, où le peintre Gottfried Helnwein suivait des cours ainsi que beaucoup d’artistes. On passait des heures à se regarder dans les yeux. «J’ai fait connaissance de plusieurs jolies femmes, cela m’a plu», dit Handl. Il décrit les scientologues comme des gens intelligents, qui étaient toujours amicaux. «Je ne me suis pas rendu compte qu’on devenait intérieurement de plus en plus froid. Cela se faisait sans qu’on s’en aperçoive. D’abord, on engueulait des cendriers, puis des humains.»

Handl eut tôt fait d’amener ses amis à la Scientologie ou de s’en séparer. Il s’avéra hautement compatible avec la Scientologie, car il était dur et capable de s’imposer. En 1979 il devint directeur de la Scientologie à Vienne. «Je jouissais du pouvoir que j’avais, dit-il, du sentiment de dominer les autres.» Par la suite, il fut expulsé, soupçonné d’être traître, puis réhabilité. Il dut exécuter des tâches pénibles, mais il revenait toujours. Pourquoi ? Parce que la Scientologie agit comme une drogue, dit Handl. «C’est même pire, car l'héroïnomane sait au moins qu’il est dépendant».

Il y a des questions qu’il est encore trop tôt de poser. Handl ne sait pas comment il a pu adhérer pendant 28 ans à la doctrine de L. Ron Hubbard, auteur américain de science-fiction. Pourquoi il a pris part à toute cette «folie». Je dois accepter qu’il en soit ainsi, dit-il. Il allume une cigarette. Il fume beaucoup, malgré ses poumons malades.

Handl a écrit un livre intitulé «Wahn und Wirklichkeit» (délire et réalité), où il raconte son histoire et cherche à apporter des réponses. «Nous étions transformés en robots» dit-il. «On nous a volé les sentiments et le sens moral. On a complètement modifié notre personnalité.»

Handl parle de la contrainte, de la violence psychique, de l’extorsion. Des équipes qu’il envoyait pour ramener un membre lorsqu’il osait quitter la secte. Des interrogatoires avec ou sans électromètre (une sorte de détecteur de mensonges). «Je procédais souvent à cinq interrogatoires par jour» dit-il. Les membres étaient obligés de tout dire : péchés, pensées impures, homosexualité. «La Scientologie est comme un prêtre qui entend votre confession pour l’utiliser ensuite contre vous» dit Handl. «Nous avons créé l’homme transparent». Et pour quelle raison ? «Pour de l'argent. Il s’agissait toujours d’argent. Car le succès se mesurait à l’argent».

Handl confirme ce dont les experts de sectes et le service de protection de la constitution se doutaient depuis longtemps. «C’était vraiment très grave», dit-il. Une fois, dans les années quatre-vingt-dix, il avait été entrepris toute une nuit pour le pousser à donner 40000 dollars. «A la fin, j’ai cédé. Ils ont même accepté des chèques sans provision.»

Handl s’est livré lui-même aux mêmes pratiques. Il a contraint des membres à faire des dons avec une poigne de fer. Il a organisé des réunions où deux cents scientologues étaient assis dans une salle dont les portes étaient fermées à clé. «Ne pouvait sortir que celui qui payait» dit-il. Il s'agissait parfois de 2000 dollars, parfois de 20000. Avec les années, cela faisait des millions. Handl ne se faisait jamais de scrupules. Il travaillait pour l’objectif de plus élevé qui soit : rendre la planète claire.

Handl sait beaucoup de choses qu’un scientologue normal n’apprend jamais. «Beaucoup de ceux qui sont là depuis longtemps sont soit toxico-dépendants, soit psychiquement malades», dit-il. Son frère cadet par exemple, également scientologue, est alcoolique depuis plus de dix ans.

Afin de guérir, il a suivi un cours de Scientologie coûtant 17000 euros. Après quoi, il s’est mis à boire encore plus, a perdu son travail et son épouse. Il y a un an, il s’est fait hospitaliser dans une maison de santé. «Alors que je lui rendais visite tout récemment», dit Handl, «j’ai vu dans le hall d’entrée un scientologue qui était thétan opérant de niveau V, une sorte de superman. Il était cocaïnomane.»

Wilfried Handl a cru à la supériorité de la Scientologie. A l’efficacité de sa «technologie». Que les enfants sont «des adultes dans de petits corps». Quand un de ses trois fils tombait, il ne l’aidait pas à se relever. Quand l’un d’entre eux se faisait mal, ni lui ni son épouse, qui était aussi scientologue, ne le consolait. «S’ils avaient peur, nous leur disions de rester tranquilles. L’amour n’est pas prévu au programme de la Scientologie». Aujourd’hui, il se fait des reproches. Il n’en parle pas volontiers.

Vis-à-vis de l’extérieur, il s’agissait toujours d’assurer la protection de la secte. Dans les années quatre-vingt-dix, Handl a contribué à organiser la progression de la Scientologie en Europe de l’Est. Il vendait des séminaires de Scientologie comme «technique efficace de management». Quand il en parle, il retombe presque dans l’ancien jargon de la folie des grandeurs. «L’intérêt était énorme. L’économie en était très friande» dit Handl, qui dirigeait alors une entreprise de publicité. Il gagnait beaucoup d’argent. Et a contribué à amener beaucoup de gens à la Scientologie en Hongrie et en Slovaquie.

Handl voudrait bien sortir son épouse de la secte. Il l’avait recrutée lui-même il y a plus de vingt ans. Mais il est divorcé maintenant. Son épouse vit aux Etats-Unis avec ses deux plus jeunes fils. Son nouveau mari est un scientologue qui interdit aux enfants tout contact avec leur père. Wilfried Handl, qui vit maintenant de l'aide sociale, n’a pas de quoi se payer un billet d’avion. Et il travaille toujours beaucoup sur lui-même. «Il y a encore tant de Scientologie en moi» dit-il. Selon ses propres termes, il serait à nouveau «un homme à soixante pour cent et encore un scientologue à quarante pour cent».

Handl rit, puis redevient sérieux. Il a réussi à sortir de la Scientologie grâce à l’aide de son ancienne amie Angelika, qui n’était pas scientologue. Ils vivent ensemble depuis trois ans. Sans son amour, il serait complètement désespéré. Sans elle, il n’aurait pas pu mener le double combat contre la secte, qui avait dévoré son cerveau, et contre le cancer, qui rongeait son corps. Il a survécu à des thérapies qui l’ont presque tué. Il dit qu’il aime chaque jour qui lui est donné.

Wilfried Hand ne va plus à l’hôpital. Il dit que c’est mieux ainsi. «Je devrais être mort depuis quatre ans, mais je suis toujours là !» Il pense qu’il y a un lien entre sa guérison et sa douloureuse sortie du système dans lequel il était prisonnier. Il s’est joint à un groupe d’entraide de malades du cancer.

Il lit tous les ouvrages de psychologie qui lui tombent entre les mains, ce qui était strictement défendu par la Scientologie. Il pense que sa libération intérieure sera aussi une libération du cancer.

Et il pense aussi qu’il a une responsabilité vis-à-vis de la société. C’est pourquoi il va dans les écoles avec son livre pour expliquer aux enfants ce que la Scientologie a fait de sa vie.

Son fils aîné, Victor, qui est âgé de 21 ans, a lu son livre. Pour la première fois, père et fils ont pu réellement se parler. Lorsque la Scientologie a placé Victor devant le choix «Ton père ou la Scientologie», il a choisi son père. Wilfried Handl pense que Victor arrivera à lui pardonner.

* Texte intégral de l’article publié dans le Journal de Berlin en date du 25 octobre 2005. Le titre et les deux citations de Wilfried Handl ont été ajoutés par Psychothérapie Vigilance.

 

 


Sommaire
Imprimer la page Envoyer le lien de cette page à un ami Nous contacter
ACTUALITÉ...
   "MES VRAIS SOUVENIRS DES FAUX SOUVENIRS INCESTUEUX" par Jacques Trouslard
   QUAND LES PSYS DERAPENT
   LES GOUROUS AU COEUR DE L'ENTREPRISE
   INFLATION DES GOUROUS, JUSTICE ET POLITIQUE
   MEDECINES DOUCES, NOUVELLE ARNAQUE DES SECTES
   DANGER POUR LA SANTE DE PRODUITS AYURVEDIQUES
   ETAT DE FAIBLESSE ET SECRET PROFESSIONNEL
   MEDECINES DOUCES, PARALLELES, ALTERNATIVES
   TOGO : RAVAGES DE LA MEDECINE DITE TRADITIONNELLE
   SOPHRO-DYNAGOGIE?
   DANS LA SECTE (BD)
   PSYCHOTHERAPIE, DEMOCRATIE ET LOI
   DE L'ORDRE SUR LA PLANETE PSY
   MIVILUDES : AIDER LES VICTIMES A TEMOIGNER
   LA VACCINATION, UN DROIT DE L'HOMME
   CHOISIR UNE FORMATION SANS RISQUE DE MANIPULATION
   SECTES ET ASSOCIATIONS REGIES PAR LA LOI DE 1901?
   TEMOIGNAGE SUR LA SCIENTOLOGIE DE SON ANCIEN DIRIGEANT EN AUTRICHE
   PROCES D'OUTREAU ET EXPERTS EN PSYCHOLOGIE
   LES CHARLATANS SONT PARMI NOUS
   LES SECTES EN EMBUSCADE
   LES GOUROUS EN BLOUSE BLANCHE ET EN CRAVATE SOUS SURVEILLANCE
   RANDONNEES ET DERIVES SECTAIRES
   POLEMIQUE SUR L'ACCES DIRECT AU PSYCHIATRE
   DURCISSEMENT A LA MIVILUDES
   RESPIRIANISME : DECES BIEN EMBARRASSANTS
   NOUVELLE BATAILLE CONTRE L'ETAT POUR LA PLANETE PSY
   USAGE DU TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE (avant-projet du décret d'application du 10/1/06)
   COMMUNICATION FACILITEE ET ESCROQUERIE
   LES PRIORITES POUR LA SANTE MENTALE
   PSYCHOTHERAPEUTES ET REGLEMENTATION : PATIENTS ET VICTIMES VEULENT AVOIR AFFAIRE A DE VRAIS PROFESSIONNELS
   L'USAGE DU TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE REGLEMENTE
   PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE A " C DANS L'AIR" (FRANCE 5)
   UTILISATION DES ANTIDEPRESSEURS CHEZ L'ENFANT ET L'ADOLESCENT
   LES DEPUTES VEULENT MIEUX PROTEGER LES ENFANTS (SECTES)
   LE MINISTERE DE LA SANTE VEUT-IL TUER LA PROFESSION DE PSYCHOLOGUE ?
   LA LOI QUI AUTORISERA EN FRANCE LES CHARLATANS DANS LE CHAMP DU SOIN EN SANTE MENTALE
   ALERTE AUX THERAPEUTES AUTO-PROCLAMES
   PSEUDO-THERAPEUTES ET LUTTE ANTI-SECTES
   PSYCHOTHERAPIES : L’UNADFI DENONCE UN RECUL DU MINISTERE DE LA SANTE
   RENCONTRE DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE AVEC LE DOCTEUR BERNARD BASSET (D.G.S)
   IBOGA : MORT MYSTERIEUSE LORS D'UNE CURE DITE DE DESINTOXICATION
   ECOLE ET SECTES : ENTRETIEN DE DANIEL GROSCOLAS AVEC ANNA MBONJO
   SECTES: "NON, MONSIEUR JEAN-CLAUDE GUILLEBAUD" par JACQUES TROUSLARD
   "LAÏCITE - SECTE - RELIGION"
   GUY ROUQUET, PRESIDENT DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE, AUDITIONNE PAR LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES SECTES ET LES MINEURS
   GUY ROUQUET A L’ASSEMBLEE : ALERTE AUX DERAPEUTES (SECTES, FAUX PSYCHOTHERAPEUTES, FAUX SOUVENIRS, ENTHEOGENES, NEW AGE)
   AFSI : ALERTE FAUX SOUVENIRS INDUITS
   LA MODE DES COACHS
   TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE ET DECRET : JEAN-MICHEL DUBERNARD ET BERNARD ACCOYER ECRIVENT A DOMINIQUE DE VILLEPIN.
   LETTRE DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE AU PREMIER MINISTRE (15/12/2006)
   PSYCHOTHERAPEUTES : L'ACHARNEMENT DE JACQUES-ALAIN MILLER EST SUSPECT
   TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE : BERNARD ACCOYER ECRIT A XAVIER BERTRAND (18/1/2007)
   PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE ECRIT AU SENAT (16 janvier 2007)
   LES ORGANISATIONS DE PSYCHOLOGUES * ET L'USAGE DU TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE (26/01/2007)
   SECTES ET DERIVES SECTAIRES : LE RAPPORT ANNUEL DE LA MIVILUDES (24/01/2007)
   STAGE MORTEL A L’IBOGA EN ARDECHE : MALLENDI, NGANGA DE MEYAYA, ECROUE
   PSYCHOTHERAPEUTES ET MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES (10 octobre 2006)
   DAVID LYNCH ET LA MEDITATION TRANSCENDANTALE
   "PSYCHOTHERAPIE RELATIONNELLE": INCOHERENCE EPISTEMOLOGIQUE ET MECONNAISSANCE DE LA PSYCHOPATHOLOGIE
   ECHANGE DE CORRESPONDANCE ENTRE LE PR. JEAN-MICHEL DUBERNARD ET GUY ROUQUET (Sectes)
   MEDECINES PARALLELES ET PHYTOTHERAPIE
   AYAHUASCA - SANTO DAIME - ETATS-UNIS
   CLAUDE SABBAH ET LA CHARLATANESQUE «DEPROGRAMMATION BIOLOGIQUE» A LA SORBONNE !
   SECTES : DE LA PATHOLOGIE A LA CRIMINALITE
   LES ENTREPRISES FACE AU RISQUE SECTAIRE
   OFFENSIVES CONTRE DARWIN AUX ETATS-UNIS
   UNE TENEBREUSE AFFAIRE : NON–LIEU «CONSTERNANT» EN FAVEUR DE LA SCIENTOLOGIE.
   "EN FRANCE, LES SECTES SONT «UN VRAI PROBLEME» par Jacques TROUSLARD
   "LA THEORIE DU COMPLOT" ILLUSTREE PAR MARION COTILLARD
   DERIVES SANITAIRES, SECTAIRES ET THERAPEUTIQUES... ENTRETIEN D'HELENE DELMOTTE AVEC JEAN-MICHEL ROULET, PRESIDENT DE LA MIVILUDES
   BERNARD ACCOYER ET LES SECTES...
   CHOISIR SON PSY : REGISTRE NATIONAL DES PSYCHOTHERAPEUTES
   SECTES SUR INTERNET : L'IMPUNITE
   DERIVES THERAPEUTIQUES, DU PHENOMENE DE MODE AUX SECTES...
   SECTES: JEAN-MICHEL ROULET REPOND AUX QUESTIONS POSEES PAR LES INTERNAUTES
   TRIBUNE DE BERNARD ACCOYER : "INFORMER, GARANTIR, PROTEGER, N'EST PAS TUER LES "PSYS", AU CONTRAIRE".
   LES "PSYS" VENT DEBOUT CONTRE UN PROJET DE DECRET
   LA FECRIS AUX ENTRETIENS DE LA PSYCHOLOGIE (juillet 2008)
   DROGUE ET EMPRISE MENTALE
   LA "SIGMUND FREUD UNIVERSITE" FACE AUX INTERROGATIONS DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE
   ESPAGNE : DEMANTELEMENT D’UNE ASSOCIATION QUI ORGANISAIT DES FÊTES AVEC DU « YAGE » (AYAHUASCA)
   REGISTRE NATIONAL DES PSYCHOTHERAPEUTES - MISE EN GARDE DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE
   IBOGA : UN "GUERISSEUR" ARRÊTE APRES LE DECES D'UNE "PATIENTE" (Guinée équatoriale)
   COACHS EN TOUT GENRE - ATTENTION A LA MANIPULATION !
   BWITI, SECTE INITIATIQUE HALLUCINOGENE: IBOGA, DECES, FETICHISME ET PROFANATION DE SEPULTURES...
   MISE EN EXAMEN D'UNE PRETENDUE PSYCHOLOGUE POUR USAGE DE FAUX ADMINISTRATIFS : L'EXPERTE JUDICIAIRE N'AVAIT PAS SES DIPLÔMES
   UNE PSYCHOTHERAPIE PRESENTE-T-ELLE DES DANGERS ?
   LE CULTE DU "THE" FAIT HALLUCINER LES ETATS-UNIS...
   LA "COMMUNICATION FACILITEE" DERRIERE LE CAS ROM HOUBEN ? OUI, LA SUPERCHERIE DEVOILEE PAR LE NEUROLGUE DU PATIENT...
   "ON A TUE MA MERE !": NATHALIE DE REUCK
   DATURA ET LESIONS IRREVERSIBLES
   MOYENS DEPLOYES PAR LE GOUVERNEMENT POUR SURVEILLER ET PREVENIR LES DERIVES SECTAIRES ET THERAPEUTIQUES
   LE GOUVERNEMENT DU BRESIL AUTORISE L'USAGE D'UN HALLUCINOGENE A DES FINS RELIGIEUSES
   GUY ROUQUET : LES NOUVELLES DERIVES SECTAIRES DE LA PSYCHOTHERAPIE
   CES INQUIETANTS NOUVEAUX CHAMANS - ALERTE SUR CES GOUROUS ET LES DROGUES QU'ILS UTILISENT, DONT L'IBOGA...
   L'USAGE DU TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE EST REGLEMENTE : TEXTE DE LOI, DECRET D'APPLICATION ET ARRÊTES (9 juin 2010)
   REGARDS SUR LA REGLEMENTATION DE L'USAGE DU TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE
   CHASSE AUX SORCIERES : UN CHAMAN EMPOISONNE 30 FEMMES DANS L'EST DE L'INDE
   COMMENT EVOLUE LA PSYCHOTHERAPIE EN LIGNE AUX ETATS-UNIS?
   LE MINISTERE DE LA SANTE CHERCHE A LUTTER CONTRE LES PRATIQUES SECTAIRES DANS LE DOMAINE THERAPEUTIQUE
   HOMMAGE A JACQUES TROUSLARD
   COMMENT LA SCIENTOLOGIE SE RETROUVE SUSPECTEE DE TRAFIC D'ÊTRES HUMAINS
   LA PEUR DE L'ANGOISSE, UN MARCHE PORTEUR
   RITUEL CHAMANIQUE - L'ORGANISATEUR CONDAMNE POUR UTILISATION DE STUPEFIANTS (AYAHUASCA)
   ABUS DE FAIBLESSE - MANIPULATION MENTALE MISE EN EXAMEN D'UNE VOYANTE...
   LES PUBLICITES VANTANT LES BENEFICES THERAPEUTIQUES PROCURES PAR UN OBJET, UN APPAREIL OU UNE METHODE DOIVENT ÊTRE PROUVEES (Interdiction notifiée à une firme avec rappel du Code de la Santé publique)
   LA SOMBRE FIN DE CARRIERE D'UN "GOUROU" PRÔNANT LE RETOUR AUX ORIGINES DE L'HOMME
   SAÏ BABA, LE "GOUROU" AFFAIRISTE EST MORT; SON ENTREPRISE DEMEURE...
   HOMMAGE A JACQUES MIQUEL, PRESIDENT DU CENTRE CONTRE LES MANIPULATIONS MENTALES (CCMM)
   UNE FRANCAISE MEURT AU PEROU APRES UNE INGESTION D'AYAHUASCA
   PSYCHOTHERAPIE, PSYCHOTHERAPEUTES, PSYCHOPRATICIENS… ? DE LA NECESSITE D’ASSOCIER LA PROTECTION D’UN TITRE A CELLE DE L’EXERCICE ATTENANT
   DROGUE A L'IBOGA : IL ERRE SOUS LA PLUIE, PIEDS NUS ET EN ETAT DE PANIQUE.
   LA BIOLOGIE TOTALE : UNE TECHNIQUE SECTAIRE QUI SE REPAND EN EUROPE
   IBOGA - CHAMAN ET ASSISTANTS DEVANT LA JUSTICE A PRIVAS
   AYAHUASCA. UN TOURISTE FRANÇAIS DÉCÈDE APRÈS UN RITUEL AU CENTRE PÉRUVIEN «ESPÍRITU DE ANACONDA»
   AYAHUASCA - SANTO DAIME - UN ARDECHOIS EN GARDE A VUE
   DE LA NECESSITE DE PROTEGER L'EXERCICE DE LA PSYCHOTHERAPIE
   LE LENT DECLIN DE LA PSYCHANALYSE
   MOURIR POUR GUÉRIR AU GRAND BAZAR DE L’ÂME ET DU CORPS
   SANTÉ ET DÉRIVES SECTAIRES
   UN « THÉRAPEUTE » ACCUSÉ D’AVOIR SUSCITÉ DE FAUX SOUVENIRS TRAUMATISANTS DANS L'ESPRIT DE SES PATIENTS
   PSYCHOTHÉRAPIE, SANTÉ , SECTES, SÉNAT, GUY ROUQUET: «Gouverner le monde sous couvert de ‘thérapie’ et de psycho-spirituel»
   DÉRIVES SECTAIRES ET THÉRAPEUTIQUES : LES AGENCES REGIONALES DE SANTÉ SUR LA SELLETTE
   LA SCIENCE, CIBLE DES GOUROUS ET DES CHARLATANS THÉRAPEUTIQUES
   LE SÉNAT LANCE LA CHASSE AUX CHARLATANS DE LA MÉDECINE
   UN MÉDECIN NEW AGE, «GOUROU DES CRISTAUX», MIS EN EXAMEN.
   «PAPE DES MÉDECINES NON CONVENTIONNELLES», ALAIN SCOHY EST INDÉSIRABLE EN FRANCE.
   AYAHUASCA – UNE SECTE CHILIENNE HALLUCINOGÈNE SACRIFIE UN NOUVEAU-NÉ «POUR SAUVER LE MONDE».
   AYAHUASCA – AU PÉROU, UN CHAMAN ENTERRE EN CACHETTE LE CORPS D'UN JEUNE CALIFORNIEN DÉCÉDÉ APRÈS UN RITUEL.
  
  
  
  
  
  
A lire sans faute, à lire d’urgence « LE LIVRE NOIR DE L'EMPRISE PSYCHO-SPIRITUELLE», diffusion et distribution par le CCMM Editions.


© 2002-2005 - Association Psychothérapie Vigilance - France