Association loi 1901       
    
Psy… Vous avez dit psy ! Mais de quoi et de qui parlons-nous ? Les sigles et les abréviations sont souvent commodes, mais que recouvrent-ils en fait ? Un psy peut en cacher un autre. Une personne avertie en valant deux, il importe de prendre le temps de distinguer le vrai psy du faux, le professionnel formé et conscient de ses devoirs du pseudothérapeute autoproclamé à la formation non agréée par l’Etat. Psychiatre ? Psychologue clinicien ? Psychanalyste ? Psychothérapeute ? Psy… Et si nous allions jusqu’au bout des mots ?
 

Liste de difusion
ajoutez votre adresse

RECHERCHER...


  ACCUEIL

 ACTUALITÉ ET NOUVEAUTÉS
Communiqués de presse 2004
Communiqués de presse 2005
 

 LÉGISLATION

 RECHERCHER
 MOYENS DEPLOYES PAR LE GOUVERNEMENT POUR SURVEILLER ET PREVENIR LES DERIVES...


MOYENS DEPLOYES PAR LE GOUVERNEMENT POUR SURVEILLER ET PREVENIR LES DERIVES SECTAIRES ET THERAPEUTIQUES

-.Quatre réponses aux questions des parlementaires publiées au J.O.-

Question N° : 50827 de M. Guibal Jean-Claude ( Union pour un Mouvement Populaire - Alpes-Maritimes ) Ministère interrogé : Intérieur, outre-mer et collectivités territoriales. Ministère attributaire : Premier ministre Question publiée au JO le : 02/06/2009 page : 5259 Réponse publiée au JO le 26/01/2010 page 804 Date de changement d'attribution : 19/01/2010

Rubrique : ésotérisme Tête d'analyse : sectes Analyse : rapport propositions

QUESTION : M. Jean-Claude Guibal attire l'attention de Mme la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur la nécessité de répertorier les mouvements sectaires. En 1995, une commission d'enquête parlementaire se chargeait d'établir une liste des structures à dérive sectaire. Depuis ce procédé a été abandonné. Or, selon le rapport de la Miviludes, il semble important et nécessaire de recourir de nouveau à cette liste qui comporterait notamment un descriptif de leurs méthodes, leurs pratiques, leurs démêlés avec la justice. Cette liste pourrait ensuite être accessible au public, par Internet par exemple, de façon à ce qu'il soit informé des dangers. En conséquence, il lui demande quelles sont les intentions du Gouvernement à ce sujet.

REPONSE : La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a notamment pour mission d'identifier les mouvements et pratiques porteurs de risques, d'évaluer ces risques et de mettre l'information à la disposition des acteurs publics et privés. Si la MIVILUDES n'envisage pas de rendre publique une liste des mouvements et pratiques sur lesquels elle a été amenée à travailler, afin d'éviter de stigmatiser inutilement aux yeux du public des pratiques ou des personnes, elle remplit pleinement son rôle de vigilance et d'information par la publication de son rapport annuel et de sa lettre bimestrielle comme à l'occasion des consultations que lui adressent quotidiennement les pouvoirs publics, les associations ou les particuliers.

*
*    *

Question N° : 50830 de M. Reynier Franck ( Union pour un Mouvement Populaire - Drôme )

Ministère interrogé : Intérieur, outre-mer et collectivités territoriales Ministère attributaire : Premier ministre Question publiée au JO le 02/06/2009 page 5259 Réponse publiée au JO le 26/01/2010 page : 804 Date de changement d'attribution : 19/01/2010

Rubrique : ésotérisme Tête d'analyse : sectes Analyse : rapport propositions

QUESTION : M. Franck Reynier appelle l'attention de Mme la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le rapport annuel de la Miviludes. La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires analyse dans son rapport annuel le dévoiement des pratiques thérapeutiques, plaidant pour un encadrement plus strict de la profession de psychothérapeute. Plus globalement, elle travaille à la création d'un référentiel des structures à dérives sectaires, de manière à pouvoir établir une liste des mouvements à dérive sectaire qui permettra un meilleur contrôle des activités ciblées. En conséquence, il souhaite connaître son sentiment sur les conclusions du rapport annuel de la Miviludes ainsi que les moyens déployés par le Gouvernement afin de surveiller et de prévenir les dérives sectaires.

REPONSE : Le dossier central du dernier rapport annuel de la MIVILUDES, axé sur le risque santé et plus particulièrement sur le dévoiement des pratiques thérapeutiques, reflète la préoccupation des pouvoirs publics quant à la multiplication d'offres relatives au bien-être et à l'épanouissement personnel dépourvues de toute évaluation sérieuse, et dont certaines présentent un risque réel pour la santé. Ce thème, qui concerne en premier lieu les services du ministère de la santé, rejoint le domaine de compétence de la MIVILUDES lorsque sont constatées des dérives laissant craindre ou favorisant une emprise mentale. Concernant plus précisément la nécessité de mieux encadrer la profession de psychothérapeute, la préoccupation exprimée par la MIVILUDES a trouvé une réponse dans l'article 91 de la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009. Par ailleurs, si la MIVILUDES n'envisage pas de rendre publique une liste des mouvements et pratiques sur lesquels elle a été amenée à travailler, afin d'éviter de stigmatiser inutilement aux yeux du public des pratiques ou des personnes, elle remplit pleinement son rôle de vigilance et d'information par la publication de son rapport annuel et de sa lettre bimestrielle comme à l'occasion des consultations que lui adressent quotidiennement les pouvoirs publics, les associations ou les particuliers.

*
*    *

Question N° : 48722 de M. Morel-A-L'Huissier Pierre (Union pour un Mouvement Populaire - Lozère ) - Ministère interrogé : Intérieur, outre-mer et collectivités territoriales Ministère attributaire : Premier ministre Question publiée au JO le : 12/05/2009 page : 4476 Réponse publiée au JO le 26/01/2010 page : 803 Date de changement d'attribution : 19/01/2010

Rubrique : ésotérisme Tête d'analyse : sectes Analyse : lutte et prévention

QUESTION : M. Pierre Morel-A-L'Huissier attire l'attention de Mme la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur la dangerosité des sectes. Il lui demande de bien vouloir lui établir un bilan de la législation et de la jurisprudence qui leur est applicable.

REPONSE : Dans ses circulaires du 25 février 2008, du 23 janvier et du 15 mai 2009, le ministre de l'intérieur a demandé avec force aux préfets de « relancer l'action de l'État en matière de lutte contre les dérives sectaires » et de réunir à cette fin une fois par trimestre les groupes de travail spécialisés en matière de lutte contre les dérives sectaires, « lieu de centralisation et de recoupement des informations ». Par ailleurs, la réforme des services de renseignement et d'enquête, qui sont les interlocuteurs naturels de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, est aujourd'hui achevée. Enfin, a été créée au sein de l'office central de répression des violences faites aux personnes une cellule spécialisée d'intervention et d'assistance aux enquêteurs, afin notamment de tenir compte de la spécificité des investigations dans le domaine de la manipulation mentale. L'ensemble de la législation et de la jurisprudence relative aux infractions de droit commun est bien entendu applicable à toute personne morale ou physique ayant contrevenu dans ce cadre aux lois et règlements. Au-delà de la recherche et de la poursuite des infractions pénales, il appartient à la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires d'observer et d'analyser le phénomène des mouvements à caractère sectaire attentatoires aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales, constituant une menace à l'ordre public ou contraires aux lois et règlements, de favoriser la coordination de l'action préventive et répressive des pouvoirs publics, de développer l'échange des informations entre les services et de contribuer à l'information et à la formation des agents publics dans ce domaine, d'informer le public sur les risques et, le cas échéant, les dangers auxquels les dérives sectaires l'exposent et de faciliter la mise en œuvre d'actions d'aide aux victimes.

*
*    *

Question N° : 48723 de M. Lang Pierre (Union pour un Mouvement Populaire - Moselle ) QE

Ministère interrogé : Intérieur, outre-mer et collectivités territoriales Ministère attributaire : Premier ministre Question publiée au JO le : 12/05/2009 page : 4476 Réponse publiée au JO le : 26/01/2010 page : 803 Date de changement d'attribution : 19/01/2010

Rubrique : ésotérisme Tête d'analyse : sectes Analyse : lutte et prévention

QUESTION : M. Pierre Lang attire l'attention de Mme la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur la nécessité de lutter activement contre les sectes, et notamment la scientologie. Cette secte s'implante partout dans le monde et fait de nombreuses victimes, qui se retrouvent rapidement ruinées par des "cours" et autres méthodes fallacieuses aux prix exorbitants, prétendant aider les adeptes à devenir "des êtres heureux et en bonne forme". Les mineurs sont les cibles privilégiées de la secte, et le soutien scolaire semble être une des pistes explorées par la scientologie pour recruter de jeunes adeptes, fragiles et facilement influençables. Cette secte aux multiples facettes sévit aussi par le biais de stages de formation des cadres dans les grandes entreprises, à travers des organismes ou des consultants dont l'affiliation sectaire n'apparaît pas clairement, mais qui appliquent les méthodes scientologues. Une vigilance renforcée s'impose en ces temps de crise économique et sociale, car beaucoup de citoyens en plein désarroi pourraient devenir les victimes de ces dérives sectaires. Il faut rappeler que les sectes ont pour objectif central de contrôler et d'exploiter leurs adeptes (travail gratuit et argent), en les coupant de leur entourage familial. Les victimes, souvent humiliées, et les familles, déchirées, ont ensuite le plus grand mal à se reconstruire. Il lui demande quel bilan elle tire de la lutte contre les dérives sectaires en France, et quelles mesures elle prévoit pour renforcer encore cette action essentielle à la protection de nos concitoyens.

REPONSE : Dans ses circulaires du 25 février 2008, du 23 janvier et du 15 mai 2009, le ministre de l'intérieur a demandé avec force aux préfets de « relancer l'action de l'État en matière de lutte contre les dérives sectaires » et de réunir à cette fin une fois par trimestre les groupes de travail spécialisés en matière de lutte contre les dérives sectaires, « lieu de centralisation et de recoupement des informations ». Par ailleurs, la réforme des services de renseignement et d'enquête, qui sont les interlocuteurs naturels de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, est aujourd'hui achevée. Enfin, a été créée au sein de l'office central de répression des violences faites aux personnes une cellule spécialisée d'intervention et d'assistance aux enquêteurs, afin notamment de tenir compte de la spécificité des investigations dans le domaine de la manipulation mentale. Au-delà de la recherche et de la poursuite des infractions pénales, il appartient à la mission interministérielle d'observer et d'analyser le phénomène des mouvements à caractère sectaire attentatoires aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales, constituant une menace à l'ordre public ou contraires aux lois et règlements, de favoriser la coordination de l'action préventive et répressive des pouvoirs publics, de développer l'échange des informations entre les services et de contribuer à l'information et à la formation des agents publics dans ce domaine, d'informer le public sur les risques et, le cas échéant, les dangers auxquels les dérives sectaires l'exposent et de faciliter la mise en œuvre d'actions d'aide aux victimes.


Sommaire
Imprimer la page Envoyer le lien de cette page à un ami Nous contacter
ACTUALITÉ...
   "MES VRAIS SOUVENIRS DES FAUX SOUVENIRS INCESTUEUX" par Jacques Trouslard
   QUAND LES PSYS DERAPENT
   LES GOUROUS AU COEUR DE L'ENTREPRISE
   INFLATION DES GOUROUS, JUSTICE ET POLITIQUE
   MEDECINES DOUCES, NOUVELLE ARNAQUE DES SECTES
   DANGER POUR LA SANTE DE PRODUITS AYURVEDIQUES
   ETAT DE FAIBLESSE ET SECRET PROFESSIONNEL
   MEDECINES DOUCES, PARALLELES, ALTERNATIVES
   TOGO : RAVAGES DE LA MEDECINE DITE TRADITIONNELLE
   SOPHRO-DYNAGOGIE?
   DANS LA SECTE (BD)
   PSYCHOTHERAPIE, DEMOCRATIE ET LOI
   DE L'ORDRE SUR LA PLANETE PSY
   MIVILUDES : AIDER LES VICTIMES A TEMOIGNER
   LA VACCINATION, UN DROIT DE L'HOMME
   CHOISIR UNE FORMATION SANS RISQUE DE MANIPULATION
   SECTES ET ASSOCIATIONS REGIES PAR LA LOI DE 1901?
   TEMOIGNAGE SUR LA SCIENTOLOGIE DE SON ANCIEN DIRIGEANT EN AUTRICHE
   PROCES D'OUTREAU ET EXPERTS EN PSYCHOLOGIE
   LES CHARLATANS SONT PARMI NOUS
   LES SECTES EN EMBUSCADE
   LES GOUROUS EN BLOUSE BLANCHE ET EN CRAVATE SOUS SURVEILLANCE
   RANDONNEES ET DERIVES SECTAIRES
   POLEMIQUE SUR L'ACCES DIRECT AU PSYCHIATRE
   DURCISSEMENT A LA MIVILUDES
   RESPIRIANISME : DECES BIEN EMBARRASSANTS
   NOUVELLE BATAILLE CONTRE L'ETAT POUR LA PLANETE PSY
   USAGE DU TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE (avant-projet du décret d'application du 10/1/06)
   COMMUNICATION FACILITEE ET ESCROQUERIE
   LES PRIORITES POUR LA SANTE MENTALE
   PSYCHOTHERAPEUTES ET REGLEMENTATION : PATIENTS ET VICTIMES VEULENT AVOIR AFFAIRE A DE VRAIS PROFESSIONNELS
   L'USAGE DU TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE REGLEMENTE
   PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE A " C DANS L'AIR" (FRANCE 5)
   UTILISATION DES ANTIDEPRESSEURS CHEZ L'ENFANT ET L'ADOLESCENT
   LES DEPUTES VEULENT MIEUX PROTEGER LES ENFANTS (SECTES)
   LE MINISTERE DE LA SANTE VEUT-IL TUER LA PROFESSION DE PSYCHOLOGUE ?
   LA LOI QUI AUTORISERA EN FRANCE LES CHARLATANS DANS LE CHAMP DU SOIN EN SANTE MENTALE
   ALERTE AUX THERAPEUTES AUTO-PROCLAMES
   PSEUDO-THERAPEUTES ET LUTTE ANTI-SECTES
   PSYCHOTHERAPIES : L’UNADFI DENONCE UN RECUL DU MINISTERE DE LA SANTE
   RENCONTRE DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE AVEC LE DOCTEUR BERNARD BASSET (D.G.S)
   IBOGA : MORT MYSTERIEUSE LORS D'UNE CURE DITE DE DESINTOXICATION
   ECOLE ET SECTES : ENTRETIEN DE DANIEL GROSCOLAS AVEC ANNA MBONJO
   SECTES: "NON, MONSIEUR JEAN-CLAUDE GUILLEBAUD" par JACQUES TROUSLARD
   "LAÏCITE - SECTE - RELIGION"
   GUY ROUQUET, PRESIDENT DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE, AUDITIONNE PAR LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LES SECTES ET LES MINEURS
   GUY ROUQUET A L’ASSEMBLEE : ALERTE AUX DERAPEUTES (SECTES, FAUX PSYCHOTHERAPEUTES, FAUX SOUVENIRS, ENTHEOGENES, NEW AGE)
   AFSI : ALERTE FAUX SOUVENIRS INDUITS
   LA MODE DES COACHS
   TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE ET DECRET : JEAN-MICHEL DUBERNARD ET BERNARD ACCOYER ECRIVENT A DOMINIQUE DE VILLEPIN.
   LETTRE DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE AU PREMIER MINISTRE (15/12/2006)
   PSYCHOTHERAPEUTES : L'ACHARNEMENT DE JACQUES-ALAIN MILLER EST SUSPECT
   PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE ECRIT AU SENAT (16 janvier 2007)
   LES ORGANISATIONS DE PSYCHOLOGUES * ET L'USAGE DU TITRE DE PSYCHOTHERAPEUTE (26/01/2007)
   SECTES ET DERIVES SECTAIRES : LE RAPPORT ANNUEL DE LA MIVILUDES (24/01/2007)
   STAGE MORTEL A L’IBOGA EN ARDECHE : MALLENDI, NGANGA DE MEYAYA, ECROUE
   PSYCHOTHERAPEUTES ET MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES (10 octobre 2006)
   DAVID LYNCH ET LA MEDITATION TRANSCENDANTALE
   "PSYCHOTHERAPIE RELATIONNELLE": INCOHERENCE EPISTEMOLOGIQUE ET MECONNAISSANCE DE LA PSYCHOPATHOLOGIE
   ECHANGE DE CORRESPONDANCE ENTRE LE PR. JEAN-MICHEL DUBERNARD ET GUY ROUQUET (Sectes)
   MEDECINES PARALLELES ET PHYTOTHERAPIE
   AYAHUASCA - SANTO DAIME - ETATS-UNIS
   CLAUDE SABBAH ET LA CHARLATANESQUE «DEPROGRAMMATION BIOLOGIQUE» A LA SORBONNE !
   SECTES : DE LA PATHOLOGIE A LA CRIMINALITE
   LES ENTREPRISES FACE AU RISQUE SECTAIRE
   OFFENSIVES CONTRE DARWIN AUX ETATS-UNIS
   UNE TENEBREUSE AFFAIRE : NON–LIEU «CONSTERNANT» EN FAVEUR DE LA SCIENTOLOGIE.
   "EN FRANCE, LES SECTES SONT «UN VRAI PROBLEME» par Jacques TROUSLARD
   "LA THEORIE DU COMPLOT" ILLUSTREE PAR MARION COTILLARD
   DERIVES SANITAIRES, SECTAIRES ET THERAPEUTIQUES... ENTRETIEN D'HELENE DELMOTTE AVEC JEAN-MICHEL ROULET, PRESIDENT DE LA MIVILUDES
   BERNARD ACCOYER ET LES SECTES...
   CHOISIR SON PSY : REGISTRE NATIONAL DES PSYCHOTHERAPEUTES
   SECTES SUR INTERNET : L'IMPUNITE
   DERIVES THERAPEUTIQUES, DU PHENOMENE DE MODE AUX SECTES...
   SECTES: JEAN-MICHEL ROULET REPOND AUX QUESTIONS POSEES PAR LES INTERNAUTES
   TRIBUNE DE BERNARD ACCOYER : "INFORMER, GARANTIR, PROTEGER, N'EST PAS TUER LES "PSYS", AU CONTRAIRE".
   LES "PSYS" VENT DEBOUT CONTRE UN PROJET DE DECRET
   LA FECRIS AUX ENTRETIENS DE LA PSYCHOLOGIE (juillet 2008)
   DROGUE ET EMPRISE MENTALE
   LA "SIGMUND FREUD UNIVERSITE" FACE AUX INTERROGATIONS DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE
   ESPAGNE : DEMANTELEMENT D’UNE ASSOCIATION QUI ORGANISAIT DES FÊTES AVEC DU « YAGE » (AYAHUASCA)
   REGISTRE NATIONAL DES PSYCHOTHERAPEUTES - MISE EN GARDE DE PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE
   IBOGA : UN "GUERISSEUR" ARRÊTE APRES LE DECES D'UNE "PATIENTE" (Guinée équatoriale)
   COACHS EN TOUT GENRE - ATTENTION A LA MANIPULATION !
   BWITI, SECTE INITIATIQUE HALLUCINOGENE: IBOGA, DECES, FETICHISME ET PROFANATION DE SEPULTURES...
   MISE EN EXAMEN D'UNE PRETENDUE PSYCHOLOGUE POUR USAGE DE FAUX ADMINISTRATIFS : L'EXPERTE JUDICIAIRE N'AVAIT PAS SES DIPLÔMES
   UNE PSYCHOTHERAPIE PRESENTE-T-ELLE DES DANGERS ?
   LE CULTE DU "THE" FAIT HALLUCINER LES ETATS-UNIS...
   LA "COMMUNICATION FACILITEE" DERRIERE LE CAS ROM HOUBEN ? OUI, LA SUPERCHERIE DEVOILEE PAR LE NEUROLGUE DU PATIENT...
   "ON A TUE MA MERE !": NATHALIE DE REUCK
   DATURA ET LESIONS IRREVERSIBLES
   MOYENS DEPLOYES PAR LE GOUVERNEMENT POUR SURVEILLER ET PREVENIR LES DERIVES SECTAIRES ET THERAPEUTIQUES
   LE GOUVERNEMENT DU BRESIL AUTORISE L'USAGE D'UN HALLUCINOGENE A DES FINS RELIGIEUSES
   CES INQUIETANTS NOUVEAUX CHAMANS - ALERTE SUR CES GOUROUS ET LES DROGUES QU'ILS UTILISENT, DONT L'IBOGA...
   CHASSE AUX SORCIERES : UN CHAMAN EMPOISONNE 30 FEMMES DANS L'EST DE L'INDE
   COMMENT EVOLUE LA PSYCHOTHERAPIE EN LIGNE AUX ETATS-UNIS?
   LE MINISTERE DE LA SANTE CHERCHE A LUTTER CONTRE LES PRATIQUES SECTAIRES DANS LE DOMAINE THERAPEUTIQUE
   COMMENT LA SCIENTOLOGIE SE RETROUVE SUSPECTEE DE TRAFIC D'ÊTRES HUMAINS
   LA PEUR DE L'ANGOISSE, UN MARCHE PORTEUR
   RITUEL CHAMANIQUE - L'ORGANISATEUR CONDAMNE POUR UTILISATION DE STUPEFIANTS (AYAHUASCA)
   ABUS DE FAIBLESSE - MANIPULATION MENTALE MISE EN EXAMEN D'UNE VOYANTE...
   LES PUBLICITES VANTANT LES BENEFICES THERAPEUTIQUES PROCURES PAR UN OBJET, UN APPAREIL OU UNE METHODE DOIVENT ÊTRE PROUVEES (Interdiction notifiée à une firme avec rappel du Code de la Santé publique)
   LA SOMBRE FIN DE CARRIERE D'UN "GOUROU" PRÔNANT LE RETOUR AUX ORIGINES DE L'HOMME
   SAÏ BABA, LE "GOUROU" AFFAIRISTE EST MORT; SON ENTREPRISE DEMEURE...
   HOMMAGE A JACQUES MIQUEL, PRESIDENT DU CENTRE CONTRE LES MANIPULATIONS MENTALES (CCMM)
   UNE FRANCAISE MEURT AU PEROU APRES UNE INGESTION D'AYAHUASCA
   PSYCHOTHERAPIE, PSYCHOTHERAPEUTES, PSYCHOPRATICIENS… ? DE LA NECESSITE D’ASSOCIER LA PROTECTION D’UN TITRE A CELLE DE L’EXERCICE ATTENANT
   DROGUE A L'IBOGA : IL ERRE SOUS LA PLUIE, PIEDS NUS ET EN ETAT DE PANIQUE.
   LA BIOLOGIE TOTALE : UNE TECHNIQUE SECTAIRE QUI SE REPAND EN EUROPE
   IBOGA - CHAMAN ET ASSISTANTS DEVANT LA JUSTICE A PRIVAS
   AYAHUASCA. UN TOURISTE FRANÇAIS DÉCÈDE APRÈS UN RITUEL AU CENTRE PÉRUVIEN «ESPÍRITU DE ANACONDA»
   AYAHUASCA - SANTO DAIME - UN ARDECHOIS EN GARDE A VUE
   DE LA NECESSITE DE PROTEGER L'EXERCICE DE LA PSYCHOTHERAPIE
   MOURIR POUR GUÉRIR AU GRAND BAZAR DE L’ÂME ET DU CORPS
   SANTÉ ET DÉRIVES SECTAIRES
   UN « THÉRAPEUTE » ACCUSÉ D’AVOIR SUSCITÉ DE FAUX SOUVENIRS TRAUMATISANTS DANS L'ESPRIT DE SES PATIENTS
   DÉRIVES SECTAIRES ET THÉRAPEUTIQUES : LES AGENCES REGIONALES DE SANTÉ SUR LA SELLETTE
   LA SCIENCE, CIBLE DES GOUROUS ET DES CHARLATANS THÉRAPEUTIQUES
   LE SÉNAT LANCE LA CHASSE AUX CHARLATANS DE LA MÉDECINE
   UN MÉDECIN NEW AGE, «GOUROU DES CRISTAUX», MIS EN EXAMEN.
   AYAHUASCA – UNE SECTE CHILIENNE HALLUCINOGÈNE SACRIFIE UN NOUVEAU-NÉ «POUR SAUVER LE MONDE».
   AYAHUASCA – AU PÉROU, UN CHAMAN ENTERRE EN CACHETTE LE CORPS D'UN JEUNE CALIFORNIEN DÉCÉDÉ APRÈS UN RITUEL.
  
  
  
  
  
  
Enrichi, affiné et actualisé de façon régulière, ce site indépendant a été mis en ligne le 10 février 2003.Conçu et réalisé par des professionnels avertis et des victimes – directes ou indirectes - de thérapeutes déviants, incompétents ou psychosectaires, il est au service de tous ceux qui cherchent à voir plus clair dans « la nébuleuse des psys ».


© 2002-2005 - Association Psychothérapie Vigilance - France