Association loi 1901       
    
Psy… Vous avez dit psy ! Mais de quoi et de qui parlons-nous ? Les sigles et les abréviations sont souvent commodes, mais que recouvrent-ils en fait ? Un psy peut en cacher un autre. Une personne avertie en valant deux, il importe de prendre le temps de distinguer le vrai psy du faux, le professionnel formé et conscient de ses devoirs du pseudothérapeute autoproclamé à la formation non agréée par l’Etat. Psychiatre ? Psychologue clinicien ? Psychanalyste ? Psychothérapeute ? Psy… Et si nous allions jusqu’au bout des mots ?
 

Liste de difusion
ajoutez votre adresse

RECHERCHER...


  ACCUEIL

 ACTUALITÉ ET NOUVEAUTÉS

 CHAMANISME & NEOCHAMANISME

 COACHING ET DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

 CONSEILS ET SUGGESTIONS

 DÉRAPAGES, DÉRIVES ET ESCROQUERIES

 DROGUES, ENTHÉOGÈNES, HALLUCINOGÈNES

 ENTRETIENS DE GUY ROUQUET AVEC...

 LÉGISLATION

 LEXIQUE

 MANIPULATION MENTALE

 NEW AGE ET MONDIALISATION

 OPINIONS

 PSY! ... PSY?

 QUESTIONS RÉPONSES

 RECHERCHER

 SANTÉ, SCIENCE ET FAUSSES SCIENCES

 SECTES ET DÉRIVES SECTAIRES

 SOUVENIRS : ALTÉRATION ET FALSIFICATION

 TÉMOIGNAGES
 IBOGA - NOUVEAU DÉCÈS AU GABON APRÈS UN RITUEL D'INITI...


IBOGA - NOUVEAU DÉCÈS AU GABON APRÈS UN RITUEL D'INITIATION...

     Raïssa MATAMBA, 32 ans, est morte, dimanche dernier, derrière l’hôpital d’instruction des armées au sud de Libreville, après un rituel d’initiation. Selon la brigade de gendarmerie de Mélen chargée du dossier, le drame et intervenu au sortir d’un rituel d’initiation.

    
La mère spirituelle, Huguette Maroundou, 35 ans, a été aussitôt interpellée et placée en garde à vue, en attendant d’être présentée devant le parquet de la République, qui décidera de son sort. Outre  l’homicide involontaire, les autorités judicaires lui reprochent une pratique illégale de charlatanisme.

    
Selon une source familiale, Raïssa MATAMBA s’était résolue à l’initiation à la suite de problèmes auxquels elle était confrontée dans sa vie quotidienne. « Elle avait des ennuis de santé, mais s’était déjà rétablie. Mais s’était décidé de consommer du bois sacré pour voir d’où provenaient ses problèmes », a expliqué la même source.

    
A en croire la mère spirituelle, Raïssa MATAMBA s’était initiée en même temps qu’une autre jeune fille. Cette dernière est bien portante. « J’ai donné la même dose de l’Iboga aux deux candidates à l’initiation. Elles ont bien fait la séance  de voyance. Après le rituel, nous avons dansé. C’est lorsqu’elle s’est endormi qu’elle est morte », a expliqué Huguette Maroundou.

    
Des témoins ont déclaré que la jeune femme aurait déliré avant de rendre l’âme. « Elle a pris un couteau et s’est mise à délirer. Elle disait que sa défunte grand-mère était sorcière, qu’elle la voyait et qu’elle voulait l’éliminer avec le couteau qu’elle tenait à la main », a avancé une femme présente lors du rituel.

    
Huguette Maroundou officiait depuis deux ans. Sa pratique consistait à macérer l’Iboga et autres feuilles sacrées dans un gobelet d’eau et de faire ingurgiter la potion aux candidates à l’initiation. Selon les voisins, tout s’est bien passé jusque-là, avant que tout bascule dimanche dernier.

    
La question que tout le monde se pose est celle de savoir ce qui s’et réellement passé pour que Raissa MATAMBA passe de vie trépas au cours du rite mené par une tradithérapeute supposée aguerrie. Dès l’annonce du drame, des voix se sont élevées pour indiquer que l’Iboga ne tue pas. « En cas d’overdose, il suffit de donner de la banane à la candidate à l’initiation pour qu’elle retrouve ses automatismes, sa motricité » a soutenu un maître spirituel.

* Titre original de l’article publié le 29 janvier 2012 dans Génération Nouvelle: « Gabon / Faits divers : Elle meurt après un rituel d’initiation… »
Source : L’UNION 
http://generation-nouvelle.org/index.php?option=com_content&task=view&id=665&Itemid=27


Sommaire
Imprimer la page Envoyer le lien de cette page à un ami Nous contacter
DROGUES, ENTH&E...
   LA DROGUE POUR FAIRE L’EXPÉRIENCE DU DIVIN ET CHANGER EN PROFONDEUR LA SOCIÉTÉ OU DE L’ÉCLOSION DU NOUVEL ÂGE À SON INCARNATION
   LES « SCIENTIFIQUES » D’EASALEN S’AMUSENT BIEN...
   AYAHUASCA ET SECTES HALLUCINOGENES AU BRESIL... ET EN ITALIE
   LE SORCIER FRANCAIS QUI COMBAT LA DROGUE PAR LA DROGUE (MABIT)
   NOUVELLE ETAPE DANS L’ENQUÊTE SUR LES METHODES DU CENTRE PERUVIEN TAKIWASI
   ETHNOTOXICOLOGIE DE l’AYAHUASCA
   L'AYAHUASCA EST UN STUPEFIANT (mai 2005) CONFIRMATION DU CONSEIL D'ETAT (déc. 2007)
   CASTANEDA OU LA VERITE DU MENSONGE
   IBOGA : MORT MYSTERIEUSE LORS D'UNE CURE DITE DE DESINTOXICATION
   D'UNE DROGUE A L'AUTRE OU LA SCIENTOLOGIE EN QUÊTE DE NOUVEAUX ADEPTES
   MIVILUDES : NEW AGE, CHAMANISME, TAKIWASI, AYAHUASCA, IBOGA, ESCROQUERIE, DERIVE SECTAIRE, DANGERS POUR LA SANTE…
   STAGE MORTEL A L’IBOGA EN ARDECHE : MALLENDI, NGANGA DE MEYAYA, ECROUE
   L'IBOGA, UN HALLUCINOGENE EXOTIQUE
   L'IBOGA EST UN STUPEFIANT (mars 2007) - CONFIRMATION DU CONSEIL D'ETAT (mars 2009)
   USAGES CONTEMPORAINS DE PLANTES ET CHAMPIGNONS HALLUCINOGENES : UNE ENQUETE QUALITATIVE EXPLORATOIRE CONDUITE EN FRANCE (rapport de l'OFDT)
   AYAHUASCA - SANTO DAIME - ETATS-UNIS
   TAKIWASI: "L'AYAHUASCA, LE SERPENT ET MOI" ANALYSE DU FILM PAR JACQUES TROUSLARD
   "VOICI VENU LE TEMPS DES DERAPEUTES : DU SERMENT D'HIPPOCRATE AU SERPENT COSMIQUE" par Guy ROUQUET
   SECTES ET PSYCHOSECTES HALLUCINOGENES: "DROGUES POUR "VOIR " DIEU". TEMOIGNAGE
   DROGUE ET EMPRISE MENTALE
   ESPAGNE : DEMANTELEMENT D’UNE ASSOCIATION QUI ORGANISAIT DES FÊTES AVEC DU « YAGE » (AYAHUASCA)
   AYAHUASCA, «VOYAGES CHAMANIQUES» ET «ENVOYE SPECIAL» : LE CSA DONNE RAISON A PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE ET INTERVIENT AUPRES DE FRANCE TELEVISIONS.
   IBOGA : UN "GUERISSEUR" ARRÊTE APRES LE DECES D'UNE "PATIENTE" (Guinée équatoriale)
   UN RITE CHAMANIQUE TOURNE MAL EN CROATIE : UN MORT ET TROIS HOSPITALISES
   BWITI, SECTE INITIATIQUE HALLUCINOGENE: IBOGA, DECES, FETICHISME ET PROFANATION DE SEPULTURES...
   AYAHUASCA ET TOURISME CHAMANIQUE : VOYAGE AU BOUT DE L'HORREUR EN AMAZONIE POUR DEUX JEUNES ITALIENS
   LES METHODES SECTAIRES ET DETOURNEMENTS DE FONDS DU PATRIARCHE
   LA "MEDECINE PSYCHEDELIQUE" ET LE SYNDROME DE MERLIN
   LE CULTE DU "THE" FAIT HALLUCINER LES ETATS-UNIS...
   DATURA ET LESIONS IRREVERSIBLES
   LES CARTELS DE LA DROGUE ET LE RECOURS A LA RELIGION : "UN MELANGE EXPLOSIF"
   AYAHUASCA DANS SECTES ET COMMUNAUTES RELIGIEUSES (ALERTE EN ITALIE)
   LE GOUVERNEMENT DU BRESIL AUTORISE L'USAGE D'UN HALLUCINOGENE A DES FINS RELIGIEUSES
   CES INQUIETANTS NOUVEAUX CHAMANS - ALERTE SUR CES GOUROUS ET LES DROGUES QU'ILS UTILISENT, DONT L'IBOGA...
   QUAND LE «CONCEPT» D’«ENTHEOGENE» CACHE LA TENEUR THEOLOGIQUE DE LA «SCIENCE»…
   LE CHAMAN QUI SACRA EVO MORALES ARRÊTE POUR NARCOTRAFIC
   IBOGA: AU GABON, UNE JEUNE FEMME MEURT SUR LE CHEMIN DE L'INITIATION
   RITUEL CHAMANIQUE - L'ORGANISATEUR CONDAMNE POUR UTILISATION DE STUPEFIANTS (AYAHUASCA)
   UNE FRANCAISE MEURT AU PEROU APRES UNE INGESTION D'AYAHUASCA
   DROGUE A L'IBOGA : IL ERRE SOUS LA PLUIE, PIEDS NUS ET EN ETAT DE PANIQUE.
   IBOGA - CHAMAN ET ASSISTANTS DEVANT LA JUSTICE A PRIVAS
   AYAHUASCA. UN TOURISTE FRANÇAIS DÉCÈDE APRÈS UN RITUEL AU CENTRE PÉRUVIEN «ESPÍRITU DE ANACONDA»
   AYAHUASCA - SANTO DAIME - UN ARDECHOIS EN GARDE A VUE
   MORT SOUS AYAHUASCA : QUAND LE CHAMANISME EMPORTE SES ADEPTES
   IBOGA - NOUVEAU DÉCÈS AU GABON APRÈS UN RITUEL D'INITIATION...
   AYAHUASCA – UNE SECTE CHILIENNE HALLUCINOGENE SACRIFIE UN NOUVEAU-NÉ «POUR SAUVER LE MONDE».
   AYAHUASCA – UN CHAMAN ENTERRE CLANDESTINEMENT UN JEUNE CALIFORNIEN DÉCÉDÉ APRÈS UN RITUEL DE GUÉRISON.
   PÉROU, L’ASCENSION DU TOURISME SPIRITUEL
  
  
   AYAHUASCA : UN JEUNE BRITANNIQUE DECEDE EN COLOMBIE APRES UN RITUEL DE YAGE
  
A lire sans faute, à lire d’urgence « LE LIVRE NOIR DE L'EMPRISE PSYCHO-SPIRITUELLE», diffusion et distribution par le CCMM Editions.


© 2002-2005 - Association Psychothérapie Vigilance - France