Association loi 1901       
    
Psy… Vous avez dit psy ! Mais de quoi et de qui parlons-nous ? Les sigles et les abréviations sont souvent commodes, mais que recouvrent-ils en fait ? Un psy peut en cacher un autre. Une personne avertie en valant deux, il importe de prendre le temps de distinguer le vrai psy du faux, le professionnel formé et conscient de ses devoirs du pseudothérapeute autoproclamé à la formation non agréée par l’Etat. Psychiatre ? Psychologue clinicien ? Psychanalyste ? Psychothérapeute ? Psy… Et si nous allions jusqu’au bout des mots ?
 

Liste de difusion
ajoutez votre adresse

RECHERCHER...


  ACCUEIL

 ACTUALITÉ ET NOUVEAUTÉS

 CHAMANISME & NEOCHAMANISME

 COACHING ET DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

 CONSEILS ET SUGGESTIONS

 DÉRAPAGES, DÉRIVES ET ESCROQUERIES

 DROGUES, ENTHÉOGÈNES, HALLUCINOGÈNES

 ENTRETIENS DE GUY ROUQUET AVEC...

 LÉGISLATION

 LEXIQUE

 MANIPULATION MENTALE

 NEW AGE ET MONDIALISATION

 OPINIONS

 PSY! ... PSY?

 QUESTIONS RÉPONSES

 RECHERCHER

 SANTÉ, SCIENCE ET FAUSSES SCIENCES

 SECTES ET DÉRIVES SECTAIRES

 SOUVENIRS : ALTÉRATION ET FALSIFICATION

 TÉMOIGNAGES
 LA RMT OU THERAPIE DE LA MEMOIRE RETROUVEE EST UNE MAUVAISE THERAPIE...


LA RMT OU THERAPIE DE LA MEMOIRE RETROUVEE EST UNE MAUVAISE THERAPIE

d'après John HOCHMAN


«Les patients qui suivent une RMT subissent souvent une aggravation
de leurs symptômes au fur et à mesure que leur traitement progresse,
avec des perturbations correspondantes dans leur vie personnelle.»

«Bien que particulièrement influente parmi les conseillers familiaux
et les travailleurs sociaux, la RMT a affecté les pratiques
de quelques psychologues diplômés et de quelques psychiatres.»


La RMT est prétendument utilisée pour aider les patients à guérir des effets d'abus sexuels durant leur enfance. Cependant, au début de la RMT, il n'y a aucune évidence que de tels abus se soient produits. Ainsi, au lieu de rassembler des faits pour établir un diagnostic et déterminer ensuite le traitement approprié, le thérapeute RMT utilise le "traitement" pour produire son diagnostic. Certains thérapeutes RMT interprètent abusivement des maladies psychologiques communes comme des signes de sévices sexuels subis durant l'enfance. Dans leur zèle à retrouver des souvenirs, ils négligent toute explication alternative des maladies de leur patient. Les thérapeutes RMT ignorent ce principe psychologique de base que tout patient est influençable, et que les patients en détresse qui viennent chercher une psychothérapie sont particulièrement enclins à adopter les croyances et les partis pris de leur thérapeute.

De nombreux thérapeutes RMT n'ont jamais étudié les sciences de base concernant la mémoire, ni le diagnostic des troubles réels de la mémoire. Leurs connaissances sont souvent basées sur un simple séminaire d'un week-end, et non pas sur l'enseignement formel universitaire qu'il faut suivre pour obtenir une licence. L'hypnose et l'administration d'amytal de soude (sérum de vérité ?) sont des procédés inacceptables pour retrouver des souvenirs. Les tribunaux rejettent l'hypnose comme adjuvant de la mémoire. Les sujets soumis à l'hypnose ou à l'amytal comme aides à la mémoire (même dans les cas où il n'est pas question d'abus sexuels) créeront généralement de faux souvenirs. En revenant à leur état normal de conscience, ils pensent que tous leurs souvenirs "rafraîchis" sont également vrais. Les thérapeutes RMT ne se donnent généralement pas la peine de vérifier les "souvenirs retrouvés" en interrogeant des tiers, ou en consultait les dossiers pédiatriques ou scolaires. Certains d'entre eux expliquent que s'ils ne vérifient pas les allégations sérieuses qui surgissent de la RMT, c'est parce que leur travail consiste seulement à faire en sorte que leurs patients se sentent "en sécurité" et guérissent.

De nombreux patients, qui ont su toute leur vie qu'ils avaient été maltraités ou négligés par leurs parents, décident lorsqu'ils sont adultes de traiter avec amitié leurs parents responsables. Au contraire, les thérapeutes RMT encouragent leurs patients, sur la base de ces "souvenirs retrouvés", à couper tout contact avec les prétendus "perpétrateurs" ainsi qu'avec le reste de la famille qui n'entre pas dans leurs vues. Ceci est totalement contraire aux objectifs traditionnels des thérapeutes : aider leurs patients responsables à prendre leurs décisions importantes et améliorer leur relation avec les autres.

Les patients qui suivent une RMT subissent souvent une aggravation de leurs symptômes au fur et à mesure que leur traitement progresse, avec des perturbations correspondantes dans leur vie personnelle. Peu de thérapeutes demanderont une consultation pour clarifier le problème, pensant au contraire qu'il est dû à des sévices sexuels pires que ceux que l'on pouvait imaginer. Dans une déclaration récente, L'Association Psychiatrique Américaine (APA) a mis en garde sur le fait qu'il n'y a aucun moyen d'établir la véracité des accusations provoquées par une RMT en l'absence d'évidences objectives. L'Association Médicale Américaine (AMA) a confirmé une prise de position antérieure, que l'hypnose n'est pas fiable pour un recouvrement valide des souvenirs. 

AUTRES SORTES DE F.M.S

Certains en arrivent à croire, suite à une thérapie, qu'ils ont vécu des vies antérieures. Ce phénomène se développe particulièrement chez des participants imprégnés du zeitgeist New Age qui sont prêts à "découvrir" leurs vies antérieures. Ils s'inscrivent à des séminaires qui peuvent durer un week-end entier et impliquent des techniques de déclenchement hypnotique en groupe ou de méditation guidée. Cette sorte de FMS exige un travail de renforcement continu en groupe. Contrairement aux images terrifiantes d'abus sexuel, les souvenirs de "vies antérieures" sont généralement plaisants et intéressants. Peu de participants se souviendront avoir vécu des vies antérieures dans des asiles de fous ou des cachots. Cette expérience est supposée être thérapeutique, car elle aide les participants à mieux comprendre leur vie présente. Quelques uns retrouvent le souvenir d'avoir été enlevés par des extraterrestres. Presque toujours, ces participants étaient curieux de ce domaine et étaient prêts à croire avant de tomber dans un enlèvement FMS. Contrairement aux femmes qui sont assaillies par l'inquiétude d'avoir été sexuellement abusées, cette variété de FMS est d'une nature plus bénigne et ne détruit pas le fonctionnement personnel ou la vie de famille. Même s'ils sont considérés comme des "dingues", ils peuvent recevoir en compensation un soutien de groupe de la part de ceux qui partagent leurs croyances.

QUELQUES ASPECTS LÉGAUX DU SYNDROME DE LA FAUSSE MÉMOIRE

En dépit des fondations branlantes sur lesquelles la RMT est construite, durant les cinq dernières années, des tribunaux dans vingt-trois Etats ont suspendu la prescription pénale quand des agressions sexuelles étaient alléguées, en se basant sur l'idée qu'un individu ne doit pas être puni pour avoir refoulé des souvenirs. Dans la cause Hood c/ Herald (Summit County, Ohio, Common Pleas Court), une femme reçut une réparation de 5,15 millions de dollars, la preuve s'articulant sur des souvenirs retrouvés remplis des méfaits de son oncle. Des femmes qui témoignent sur la base de leurs souvenirs retrouvés sont parfaitement convaincues d'être dans le vrai et peuvent faire des témoins convaincants.

Au début, quand ces procès commencèrent à être instruits, les psychiatres et les psychologues ignoraient le phénomène de la fausse mémoire, et étaient encore moins capables de l'expliquer. Une grande partie de la jurisprudence soutenant la RMT, de même que de nombreuses conclusions favorables résultent des efforts de thérapeutes zélés, parfois alliés avec des féministes sexistes dans le Mouvement des Femmes (Women Movement). Pour un législateur pressé, suspendre la prescription semblait être une bonne idée. Cela permettait d'indemniser les femmes molestées, de traîner devant la justice des abuseurs d'enfants, et n'impliquait pas de nouvelles taxes. Ces dernières années, il y a eu un grand nombre de procès résultant d'une RMT, avec des enfants adultes attaquant un ou plusieurs membres de leur famille. Même dans les cas où leur cause est perdue, les plaignants restent persuadés que leurs souvenirs retrouvés sont vrais. Il y a un nombre croissant de femmes qui reviennent sur leurs faux souvenirs et intentent des procès à leur thérapeute pour faute professionnelle. Un tel cas fut réglé en échange d'une somme considérable au Texas en 2002. Une assurance pour les risques professionnels des psychologues cliniciens en Californie a récemment triplé ses primes sans explications; cela amène à penser qu'elle envisage une augmentation du nombre de procès accusant des psychologues d'avoir créé un FMS.

ET MAINTENANT, UN MOT À PROPOS DU FUTUR

Des femmes qui reviennent sur leurs plaintes pour abus sexuel peuvent le faire spontanément quand elles déménagent et perdent le contact avec leur thérapeute et leur groupe de soutien. Sans le "soutien positif" des autres pour encourager le développement de faux souvenirs et leur entretien, certaines femmes se mettent à douter de la véracité de ce qu'elles avaient cru vrai tandis d'autres se sont rétractées complètement. Ces "rétracteurs" ont une influence profonde pour amener des femmes avec un FMS actif à réévaluer leur situation. Alors que les patients FMS apprennent dans leur culture FMS à rejeter la critique comme venant des "perpétrateurs" ou de ceux qui les défendent, la parole d'une femme qui dit qu'elle est en train de guérir du FMS est plus facilement entendue.

Bien que particulièrement influente parmi les conseillers familiaux et les travailleurs sociaux, la RMT a affecté les pratiques de quelques psychologues diplômés et de quelques psychiatres. On utilise la RMT dans des "unités de maladies dissociatives" dans certains hôpitaux psychiatriques. Ces activités ont continué sans être réellement contestées jusqu'à tout récemment, et nombre de ces unités ont été les vaches à lait d'hôpitaux en difficulté financière par suite des restrictions de l'assistance publique américaine. Cependant, il y a une large sous culture FMS composée de femmes convaincues que leurs "souvenirs retrouvés" sont vrais, de thérapeutes qui continuent à pratiquer la RMT et d'auteurs sur le circuit de conférences sur la "guérison". La contestation désavouant la RMT est contrée par une réplique émotionnelle affirmant que ces critiques sont l'avant-garde des "perpétrateurs" et dont "certains disent que l'Holocauste n'a pas eu lieu". La RMT peut éventuellement disparaître, mais pas le mois prochain.


* Cet article est une version corrigée d'un article publié en 2002 dans le Skeptic Magazine. L'auteur – John Hochman - est psychiatre à Encino (Californie). Il fait partie du Comité Scientifique Consultatif de la Fondation du Syndrome de la Fausse Mémoire à Philadelphie. Il incrimine surtout certains thérapeutes et fait d'eux la cause unique des phénomènes de fausse mémoire. C'est un peu normal, puisqu'il est écrit par un psychiatre qui s'adresse d'une certaine manière à ses confrères après avoir constaté leurs déviances. En tant que psy, il n'est pas fondé à parler de sectes, ce n'est plus son domaine d'expertise. L’approche du phénomène FMS (Syndrome des faux souvenirs) demeure ouverte.


Sommaire
Imprimer la page Envoyer le lien de cette page à un ami Nous contacter
SOUVENIRS : ALT...
   "MES VRAIS SOUVENIRS DES FAUX SOUVENIRS INCESTUEUX" par Jacques Trouslard
   PSYCHOGENEALOGIE
   AFSI : ALERTE FAUX SOUVENIRS INDUITS
   DES SOUVENIRS SANS TACHE
   LA RMT OU THERAPIE DE LA MEMOIRE RETROUVEE EST UNE MAUVAISE THERAPIE
   L'AMERIQUE TENTE DE GUERIR DES "FAUX SOUVENIRS" (FMS)
   VRAIS OU FAUX SOUVENIRS…VOUS AVEZ DES DOUTES SUR L’ETHIQUE DE VOTRE THERAPEUTE. COMMENT LES LEVER ?
   FAUX INCESTES ET VRAIES DERIVES:ENTRETIEN DE BENOÎT GAUDIBERT AVEC GUY ROUQUET
   LA MEMOIRE EST MENTEUSE - RENCONTRE AVEC ELISABETH LOFTUS
   LE CAS DES FAUX SOUVENIRS INDUITS
   UNE DERIVE DES PSYCHOTHERAPIES : LE PHENOMENE DES FAUX SOUVENIRS
   UN « THÉRAPEUTE » ACCUSÉ D’AVOIR SUSCITÉ DE FAUX SOUVENIRS TRAUMATISANTS DANS L'ESPRIT DE SES PATIENTS
   PSYCHO-SPIRITUEL: PIRE QU'UNE IMPOSTURE, UNE MONSTRUOSITE...
   GUY ROUQUET, SÉNAT, SECTES, SANTÉ ET PSYCHOTHÉRAPIE : «Gouverner le monde sous couvert de ‘thérapie’ et de psycho-spirituel»
  
A lire sans faute, à lire d’urgence « LE LIVRE NOIR DE L'EMPRISE PSYCHO-SPIRITUELLE», diffusion et distribution par le CCMM Editions.


© 2002-2005 - Association Psychothérapie Vigilance - France